Décision fédérale sur l'ouverture de la saison de pêche dans la zone 12 - Le ministre André Lamontagne déçu de la décision d'Ottawa

QUÉBEC, le 9 avril 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, exprime sa vive déception à la suite de l'annonce effectuée plus tôt aujourd'hui par la ministre fédérale responsable des pêches, Mme Bernadette Jordan, de retarder le début de la pêche au crabe des neiges dans la zone 12, soit le golfe du Saint-Laurent, au 24 avril prochain.

Les acteurs québécois du milieu de la pêche étaient unanimes quant à leur volonté d'entreprendre la pêche dès maintenant, afin de profiter de la plus grande période de temps possible avant l'arrivée des baleines noires dans cette zone. Dans la perspective de leur arrivée éminente, la décision du gouvernement fédéral fait perdre deux importantes semaines aux pêcheurs québécois, risquant ainsi de pénaliser l'économie de nos régions côtières.

Depuis le début de la crise de la COVID-19, le ministre Lamontagne a tenu des discussions régulières avec les représentants du secteur québécois de la pêche et de l'aquaculture pour entendre leurs préoccupations et déterminer les gestes à faire pour les appuyer. Le gouvernement a travaillé de près avec l'industrie, ainsi que l'Institut national de santé publique du Québec, pour mettre en place un protocole rigoureux de santé et de sécurité de nos pêcheurs et de nos travailleurs. En invoquant ces raisons, pour reporter le début de la pêche, le gouvernement fédéral ne tient malheureusement pas compte du travail important fait par notre gouvernement.

Au Québec, la pêche au crabe des neiges est déjà commencée depuis trois semaines. Toutefois, la zone 12 représente la plus importante zone de pêche pour les pêcheurs de crabe des neiges québécois.

Citation :

« Le gouvernement du Québec est très déçu de cette décision de reporter la pêche aux crabes des neiges dans le golfe du Saint-Laurent. Elle va malheureusement à l'encontre du large consensus québécois de nos pêcheurs et de notre industrie. Depuis le début de la crise, le Québec collabore avec ses partenaires du gouvernement fédéral et des autres provinces pour partager son expertise en matière de santé et de sécurité des travailleurs de l'industrie de la pêche. Aujourd'hui, le Québec est prêt à aller en mer, et cette décision ne tient pas compte de nos représentations. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Liens connexes :

www.mapaq.gouv.qc.ca

https://www.facebook.com/mapaquebec/

https://twitter.com/mapaquebec

https://www.instagram.com/mapaquebec/

https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l

https://www.youtube.com/user/mapaquebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2020/09/c0494.html

Partager