Recherche et innovation en transformation alimentaire - Ottawa et Québec versent une aide financière de 50 000 dollars à l'entreprise Fou du cochon et scie inc.

QUÉBEC, le 14 août 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec versent une aide d'au plus 50 000 dollars à l'entreprise Fou du cochon et scie inc., de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, pour la soutenir dans la réalisation d'un projet majeur de recherche et d'innovation. Ce projet vise à caractériser la microflore indigène dans le but de définir le caractère distinctif du goût et de pouvoir ainsi reproduire cette flore unique dans de nouveaux produits de saucissons.

L'aide financière a été consentie en vertu du volet 3 du programme Innov'Action agroalimentaire 2013-2018 du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, selon les termes de l'entente Canada-Québec Cultivons l'avenir 2. Ce volet vise à valoriser l'innovation en matière de produits et de procédés dans la transformation alimentaire.

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et le député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, M. Norbert Morin, au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, en ont fait l'annonce en précisant que le programme Innov'Action agroalimentaire a pour objet d'encourager la recherche et l'innovation dans le domaine agroalimentaire en vue d'accroître la compétitivité des entreprises des secteurs de l'agriculture et de la transformation alimentaire.

Mentionnons par ailleurs que ce projet cadre avec les orientations de la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde, notamment au chapitre de la promotion et de la valorisation des produits bioalimentaires québécois, afin de compter sur des entreprises prospères, durables et innovantes pour « alimenter notre monde ».

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d'appuyer des entreprises prêtes à relever de nouveaux défis par la voie de la recherche et de l'innovation pour accroître leur compétitivité. Grâce à cet investissement, Fou du cochon et scie pourra développer de nouveaux saucissons qui répondront aux exigences des consommateurs, tout en faisant croître l'économie et en créant des emplois bien rémunérés pour les familles de la région de La Pocatière. »

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« L'innovation et la recherche sont des moteurs de compétitivité. Dans le contexte d'une ouverture des marchés, nos entreprises se doivent de demeurer productives et innovantes. Par conséquent, le gouvernement du Québec est fier d'encourager les efforts de recherche-développement dans le domaine agroalimentaire, tout en stimulant l'investissement dans une entreprise aussi dynamique que Fou du cochon et scie. Par l'intermédiaire de cette contribution concrète, le Canada et le Québec participent au développement stratégique d'une entreprise de transformation alimentaire performante. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Le secteur bioalimentaire joue un rôle stratégique dans les régions rurales. Des entreprises novatrices, comme Fou du cochon et scie, participent à cette effervescence. L'aide gouvernementale annoncée aujourd'hui donne un coup de pouce à une entreprise qui s'apprête à réaliser un investissement majeur pour assurer sa compétitivité. Le succès de ce projet permettra à la Côte-du-Sud et ses entrepreneurs de rayonner de plus belle.  »

M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement

Faits saillants

  • Les produits de Fou du cochon et scie inc. sont préparés de manière artisanale à l'aide d'ingrédients locaux. Ils sont actuellement distribués dans certains commerces spécialisés et des restaurants du Québec. L'entreprise fabrique des cretons, des terrines et d'autres produits de charcuterie. De plus, elle prépare des saucissons séchés fermentés dont les propriétés et le goût unique sont attribuables à une flore autochtone indigène.
  • L'objectif général du programme Innov'Action agroalimentaire 2013-2018 est d'accroître la compétitivité des entreprises du secteur agricole et du secteur de la transformation alimentaire par la recherche et l'innovation, et ce, tout en favorisant l'équilibre des dimensions environnementale, sociale et économique de leur développement.
  • De 2013 à 2018, ce sont plus de 21 millions de dollars qui ont été investis par le gouvernement du Canada et par le gouvernement du Québec par l'entremise d'Innov'Action agroalimentaire pour appuyer la réalisation de projets de recherche et d'innovation.
  • Depuis le 1er avril 2018, l'accord Canada-Québec relatif à la mise en œuvre du Partenariat canadien pour l'agriculture assure un financement de la part du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec qui totalise 293 millions de dollars répartis sur une période de 5 ans, soit de 2018 à 2023. Cet accord permet d'appuyer des initiatives stratégiques qui aideront les secteurs à croître, à innover et à prospérer. Précisons que le Partenariat canadien pour l'agriculture remplace le cadre stratégique Cultivons l'avenir 2.

Lien connexe

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/14/c2061.html

Partager