Aide à l'industrie des pêches et de l'aquaculture - Le ministre Lessard continuera de défendre les intérêts des pêcheurs québécois auprès du gouvernement fédéral

QUÉBEC, le 25 janv. 2018 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, tient à rappeler aujourd'hui au ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, M. Dominic LeBlanc, l'urgence de mettre en œuvre le fonds de développement Canada-Québec pour l'industrie des pêches, à l'image du fonds mis en place pour les provinces de l'Atlantique, et ce, par souci d'équité pour les pêcheurs québécois.

Depuis l'établissement en août 2017 par le gouvernement fédéral d'un fonds d'investissement de 325 millions de dollars pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture des provinces atlantiques, auquel les entreprises québécoises n'ont pas accès, M. Lessard a sensibilisé à plusieurs reprises le ministre fédéral au préjudice porté à la compétitivité des régions maritimes du Québec. Le bien-fondé d'instaurer un tel outil, à l'instar de celui dont profitent les provinces maritimes et Terre-Neuve-et-Labrador, fait l'unanimité dans l'industrie des pêches et de l'aquaculture du Québec. Celle-ci fait face aux mêmes défis et enjeux que les entreprises des provinces de l'Atlantique. D'ailleurs, M. LeBlanc avait confirmé, lors de sa dernière visite en juin dernier, sa volonté de mettre sur pied un programme particulier pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture du Québec, de manière à mettre fin à cette iniquité.

Citation :

« En juin dernier, nous avions convenu de préparer une proposition de programme à soumettre au gouvernement fédéral, ce que nous avons fait. Depuis, le gouvernement fédéral ne nous a donné aucun signal selon lequel il souhaitait travailler avec nous afin d'augmenter la compétitivité de l'industrie des pêches et de l'aquaculture au Québec. De plus, à plusieurs occasions, les représentants de l'industrie ont pris la peine de m'exprimer leur mécontentement grandissant devant le manque d'écoute du gouvernement fédéral quant à la création d'un fonds de développement conjoint. Nous souhaitons des engagements clairs et significatifs de la part du ministre LeBlanc. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants :

  • L'industrie des pêches et de l'aquaculture au Québec représente environ 8 000 emplois.
  • Près de 70 % de la production de l'industrie des pêches et de l'aquaculture est destinée à l'exportation.
  • Les États-Unis constituent la principale destination des produits de la pêche et de l'aquaculture du Québec, avec 78 % des exportations.
  • Près de 70 usines dans les régions maritimes travaillent à la transformation de produits marins.
  • La valeur totale des produits transformés est de 550 millions de dollars.
  • La valeur totale des débarquements est de 255 millions de dollars.

Lien connexe :

www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Peche                

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2018/25/c6261.html

Partager