Mise à jour économique - Des priorités à ne pas négliger

QUÉBEC, le 5 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Le porte-parole libéral en matière de finances, M. Carlos J. Leitão, profite de l'approche de la mise à jour économique du gouvernement pour réitérer l'importance d'actions qui permettront de retourner plus d'argent dans le portefeuille des Québécois et d'améliorer les services qu'ils reçoivent.

Le financement des projets-ratio en soins infirmiers

Le gouvernement doit financer de nouveaux projets-ratio en soins infirmiers qui visent à réduire le nombre de patients pris en charge par les infirmières, une mesure estimée à 350 millions de dollars par année. La baisse des ratios de prise en charge démontre un impact positif sur les soins, la réduction des chutes des personnes aînées ainsi que sur le climat de travail et l'épuisement des infirmières.

La gratuité du transport en commun 

Le gouvernement doit financer le transport collectif pour les étudiants à temps plein et les personnes âgées, partout au Québec, une mesure estimée à 200 millions de dollars afin de favoriser un accès au service de transports durables. En effet, le transport collectif doit être plus facilement accessible, plus économique, plus rapide et mieux intégré dans nos communautés. Rappelons que le Parti libéral du Québec en avait fait un engagement lors de la dernière campagne électorale.

Taxation des revenus des géants du Web

L'urgence de taxer les géants du Web tels que Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft (GAFAM) a été évoquée par l'ensemble des intervenants qui ont participé à la Commission sur l'avenir des médias. L'imposition des revenus publicitaires des géants du Web, à la hauteur de 3 %, comme à quelques endroits dans le monde permettrait au gouvernement de percevoir 20 millions de dollars annuellement, uniquement sur la plateforme Facebook. Ces sommes doivent toutefois être versées dans un fonds dédié pour la culture et les médias québécois.

Ressources additionnelles pour la mise en œuvre du Rapport Viens et du Rapport final de l'Enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées

La commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec a remis son rapport final, le Rapport Viens, lequel contient 142 appels à l'action. De même, le Rapport final de l'enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées a été rendu public le 3 juin 2019. Il contient notamment des appels à la justice qui concernent le Québec. Des ressources additionnelles sont nécessairement et doivent être dégagées par le gouvernement du Québec afin de donner suite à ces rapports.

« Le gouvernement a fait beaucoup de promesses aux Québécois. Il y a également les négociations avec le secteur public qui impliqueront des choix financiers de la part de la Coalition avenir Québec. L'économie du Québec va bien, le gouvernement nage dans les surplus, mais il faut aussi gérer pour l'avenir. Des choix devront nécessairement être faits. La CAQ ne peut pas respecter l'ensemble de ses engagements tout en assurant le maintien de l'équilibre budgétaire. Nous verrons avec la mise à jour économique quelles sont les véritables priorités de ce gouvernement. »

Carlos J. Leitão, député de Robert-Baldwin et porte-parole de l'opposition officielle en matière de finances

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/05/c2945.html

Share