La protection des données personnelles - une priorité pour les citoyens

QUÉBEC, le 1er nov. 2019 /CNW Telbec/ - À la lumière des nouvelles informations dévoilées ce matin par le Mouvement Desjardins indiquant que les 4,2 millions de membres particuliers de l'institution sont touchés par la fuite de données de juin dernier, l'opposition officielle formule une nouvelle demande de mandat d'initiative à la Commission des finances publiques afin d'entendre des experts, ainsi que des institutions publiques et privées qui effectuent du stockage de données et dégager des solutions pour assurer la protection des données personnelles des Québécois.

Aujourd'hui, le gouvernement de François Legault doit faire de la protection des données personnelles des Québécois une priorité. L'ampleur de la fuite chez Desjardins, ainsi que celles survenues chez Capital One et Industrielle Alliance démontre l'urgence d'agir.

La CAQ ne peut balayer du revers de la main cette deuxième demande, comme elle l'avait fait avec la première.

« Aujourd'hui, nous apprenons que ce sont 4,2 millions de membres du Mouvement Desjardins qui sont touchés par la fuite de données de juin dernier. La protection des données personnelles, c'est une préoccupation réelle des Québécois. Les fuites de données, il faut que ça cesse, car elles ont un impact sur la cote de crédit, la capacité d'emprunter et sur l'usurpation de l'identité des consommateurs. Ce n'est plus le temps d'attendre. Le gouvernement Legault doit agir. »

Lise Thériault, députée d'Anjou-Louis-Riel et porte-parole libérale en matière de protection des consommateurs

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/01/c1377.html

Share