Troisième lien - La CAQ refuse de transmettre l'information

QUÉBEC, le 24 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le gouvernement de François Legault persiste dans son manque de transparence dans le dossier du 3e lien à Québec. La CAQ s'est opposée une fois de plus, ce matin, à ce que les Québécois entendent le directeur du bureau de projet, M. Frédéric Pellerin, sur ce projet d'envergure.

Les députés ministériels caquistes membres de la Commission des transports et de l'environnement ont voté contre la demande de mandat d'initiative adressée en août dernier par le porte-parole libéral en matière de transports, M. Gaétan Barrette, qui réclamait que les parlementaires puissent entendre M. Pellerin.

Le député de La Pinière souhaitait que M. Pellerin apporte un éclairage sur les coûts, le tracé et l'échéancier lié à ce projet majeur pour la région de Québec.

Rappelons que lors de l'étude des crédits budgétaires le printemps dernier, le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a aussi refusé que M. Pellerin puisse s'exprimer devant les parlementaires.

Le Parti libéral du Québec a toujours appuyé le projet d'un 3e lien dans la région de Québec. Un projet de cette ampleur implique une collaboration et une diffusion d'informations régulières avec les citoyens puisqu'au bout du compte ce sont eux qui paieront la facture.

« Les Québécois ont le droit de savoir combien le troisième lien va coûter, mais le gouvernement s'entête à leur cacher l'information. Il s'agit d'un projet de plusieurs milliards de dollars, le ministre Bonnardel se base nécessairement sur des données pour annoncer que le tracé sera à l'Est. Qu'est-ce que le gouvernement a à cacher pour refuser aux parlementaires d'entendre le directeur du projet de projet ? »

Gaétan Barrette, député de La Pinière et porte-parole libéral en matière de transports et pour le Conseil du trésor

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2019/24/c1398.html

Share