Inondations à Sainte-Marthe-sur-le-Lac - La CAQ doit accorder un statut particulier

QUÉBEC, le 9 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le gouvernement de François Legault ignore le cri d'alarme lancé par les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. La Coalition Avenir Québec a rejeté hier, la motion présentée par la porte-parole libérale en matière de sécurité publique, Mme Marie-Claude Nichols, qui réclame l'octroi d'un statut particulier pour ces citoyens.

La députée de Vaudreuil a insisté de nouveau sur le caractère exceptionnel de la situation. 6000 familles ont subi de lourds dommages, tant matériels que psychologiques, et se croyaient protégées par la digue, sous la responsabilité de la municipalité et du gouvernement. Considérant qu'elles sont victimes d'une négligence, il est impératif que le gouvernement octroie un statut particulier à la situation de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Le programme général d'indemnisation et d'aide financière du gouvernement, lors de sinistres réels ou imminents, n'est pas adapté à ces sinistrés. Le gouvernement doit leur offrir la possibilité de quitter leur domicile tout en bénéficiant d'une compensation proportionnelle à la valeur foncière de leur propriété avant les inondations.

« La détresse psychologique est palpable à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Pour ces sinistrés qui vivent de l'angoisse et de l'incertitude depuis avril dernier, le gouvernement doit prendre toutes les mesures nécessaires, dès maintenant, afin de les indemniser convenablement, tout en considérant les réalités distinctes du secteur ».

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil et porte-parole libérale en matière de sécurité publique.

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2019/09/c7874.html

Share