Zone d'intervention spéciale - Marie-Claude Nichols invite la ministre à corriger les erreurs qui découlent de son improvisation dans ce dossier

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 7 août 2019 /CNW Telbec/ - La députée de Vaudreuil et porte-parole libérale en matière de  sécurité publique, Mme Marie-Claude Nichols, était de passage en Mauricie, aujourd'hui, afin de rencontrer les maires de la région inquiets de la cartographie des zones d'intervention spéciale présentée par le gouvernement.

Au cours de cette tournée, la députée de Vaudreuil a fait des arrêts à Trois-Rivières, Maskinongé et Nicolet. Elle a constaté à quel point la cartographie actuelle donne lieu à des situations qui ne font aucun sens. Des citoyens se retrouvent inclus dans cette zone alors qu'il n'y a aucun risque que leur propriété soit inondée.

Mme Nichols invite la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec, Mme Andrée Laforest, à se rendre sur le terrain pour constater les situations injustifiées qui découlent de cette cartographie. La députée de Vaudreuil demande à la ministre d'apporter les correctifs nécessaires rapidement.

«Toute cette situation aurait pu être évitée si la ministre avait impliqué dès le départ les élus municipaux. Personne ne connaît mieux le territoire qu'eux. L'improvisation dans ce dossier a semé l'inquiétude chez des citoyens qui ont vu leur propriété être incluse dans une zone d'intervention spéciale alors qu'ils n'ont jamais été inondés. Une maison c'est l'investissement d'une vie alors imaginez le stress vécu par ces gens.»

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil et porte-parole libérale en matière de sécurité publique

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2019/07/c7201.html

Share