Propos du premier ministre sur la pénurie de main-d'œuvre - Le PLQ défend les entrepreneurs du Québec

QUÉBEC, le 18 juin 2019 /CNW Telbec/ - En entrevue sur les ondes du 98,5 ce matin, le premier ministre a évoqué vouloir prioriser et favoriser l'arrivée d'immigrants qui seront à même d'occuper un emploi « payant » plutôt que ceux intéressés à travailler dans les domaines du tourisme, de la restauration ou du commerce de détail. Il a même affirmé que ces secteurs d'activité auront de la difficulté à recruter de la main-d'œuvre.

Le député de Nelligan et porte-parole libéral en matière de PME et d'innovation, M. Monsef Derraji, et la députée de Fabre et porte-parole libérale en matière d'emploi, de solidarité sociale et pour les ainés et les proches aidants, Mme Monique Sauvé, dénoncent les propos du premier ministre.

Actuellement au Québec, il n'y a pas moins de 118 250 postes à combler dans l'ensemble des secteurs d'activité. La pénurie de main-d'œuvre est bien réelle et représente le plus grand défi économique du Québec.

« François Legault est complètement déconnecté! Sans plan pour s'attaquer au plus grand défi économique du Québec, le premier ministre demande aux entrepreneurs de prendre leur mal en patience ou de fermer leur entreprise s'ils ne sont pas prêts à offrir des salaires plus élevés. Le manque de travailleurs affecte particulièrement les régions où le tourisme et le domaine de la restauration sont souvent les principaux moteurs économiques. La CAQ tourne le dos aux régions du Québec et à ses entrepreneurs. »

Monsef Derraji, député de Nelligan et porte-parole libéral en matière de PME et d'innovation

« Le premier ministre continue de ne vouloir que des emplois à 50 000$ et plus au Québec. En plus de l'industrie touristique, avec lui on oublie la pénurie de préposées aux bénéficiaires, l'action communautaire autonome et combien d'autres. Bref, il oublie des milliers d'emplois au cœur de l'économie du Québec, au cœur du service aux citoyens. Est-ce que le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, et la ministre responsable des Aînés et des proches aidants, Mme Marguerite Blais, sont d'accord avec leur premier ministre ?»

Monique Sauvé, députée de Fabre et porte-parole libérale en matière d'emploi, de solidarité sociale et pour les ainés et les proches aidants

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2019/18/c1993.html

Share