Projet de loi 9 sur l'immigration - Un gain pour les entreprises du Québec grâce au PLQ

QUÉBEC, le 30 mai 2019 /CNW Telbec/ - Le travail constant de l'opposition officielle a permis aux entreprises québécoises de connaitre un gain important lors de l'étude du projet de loi visant la réforme du système d'immigration. En effet, la députée de Saint-Henri-Sainte-Anne et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'économie et d'immigration, Mme Dominique Anglade, a présenté un amendement qui forcera le gouvernement à tenir compte de la réalité économique des employeurs du Québec lorsqu'il déterminera les conditions qu'un employeur doit respecter à la suite de l'embauche d'un ressortissant étranger.

Rappelons que le monde des affaires avait fortement dénoncé le fardeau administratif que le projet de loi 9 imposait. L'encadrement administratif était nuisible aux entreprises et compliquait les démarches pour embaucher de nouveaux arrivants, tout cela dans un contexte de grave pénurie de main-d'œuvre. Avec cet amendement, on tiendra compte de leur réalité et on facilitera la vie des entrepreneurs.

« Il est nécessaire que ce projet de loi ne nuise pas à l'économie du Québec. Je constate que le ministre de l'Immigration tient finalement compte de la réalité des entrepreneurs et j'espère qu'il va poursuivre dans cette voie. Cet amendement que nous avons fait adopter vient bonifier le projet de loi au bénéfice des entreprises québécoises. Nous poursuivrons notre travail d'opposition officielle tout au long de l'étude dudit projet pour qu'il devienne acceptable et qu'il ne nuise plus à l'économie du Québec. »

Dominique Anglade, députée Saint-Henri-Sainte-Anne et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'économie et d'immigration

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/30/c4692.html

Share