Accident mortel pour un travailleur de la Ferme L'Espoir inc. à Val-Joli : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

SHERBROOKE, QC, le 20 mai 2020 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie, le 6 octobre 2019, à M. Rick Lessard-Carrier, travailleur de la Ferme L'Espoir inc., à Val-Joli.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, M. Lessard-Carrier se trouvait à la Ferme L'Espoir inc. où il était assigné à l'ensilage du maïs. Il utilisait pour ce faire le convoyeur de transfert de la boîte d'ensilage ainsi qu'un souffleur, alimentés mécaniquement par deux tracteurs. Après avoir effectué la mise en place du convoyeur et activé les moteurs du convoyeur et du souffleur, le travailleur devait surveiller le transfert du fourrage dans le silo pour ajuster, au besoin, la vitesse des machines. Le collègue de M. Lessard-Carrier, en constatant l'absence d'une boîte d'ensilage vide sur le stationnement alors qu'il venait la récupérer, s'est immédiatement dirigé vers l'équipement de transfert. Il y a aperçu le corps de M. Lessard-Carrier enroulé autour de l'arbre de transmission de la boîte d'ensilage. Les services d'urgence ont été appelés, et le décès du travailleur a été constaté sur place.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

  • La zone dangereuse de l'arbre de transmission de la boîte d'ensilage était accessible en raison du protecteur endommagé;
  • L'emplacement occupé par le travailleur l'exposait à un contact avec l'arbre de transmission de la boîte d'ensilage.

À la suite de l'accident, la CNESST a interdit l'utilisation de la boîte d'ensilage jusqu'à ce que l'arbre de transmission de celle-ci soit muni d'un protecteur en bon état. Cette interdiction a été levée après que l'employeur a remplacé le protecteur endommagé.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents liés aux arbres de transmission, des solutions existent, notamment :

  • installer un protecteur tubulaire sur l'arbre de transmission et un bouclier ou un carter de protection sur la prise de force du tracteur et sur l'arbre de réception de la machine attelée;
  • vérifier régulièrement l'état des protecteurs et les remplacer s'ils sont endommagés;
  • s'assurer que le protecteur de l'arbre de transmission tourne librement en tout temps en effectuant cette vérification avant de mettre en marche le moteur du tracteur.

De plus, le travailleur doit :

  • porter des vêtements ajustés et attacher ses cheveux s'ils sont longs;
  • rester hors de portée, même lorsque les protecteurs sont en place;
  • ne jamais enjamber un arbre de transmission.

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

  • La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à l'Union des producteurs agricoles, aux Producteurs de lait du Québec, à l'Association canadienne de sécurité agricole, à l'Association des marchands de machineries aratoires du Québec et à l'Association des grossistes en machinisme agricole du Québec;
  • À des fins informatives et pédagogiques, le rapport d'enquête sera diffusé dans les établissements de formation qui offrent les programmes d'études en agriculture.

Liens utiles

Rapport d'enquête : centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004265.pdf

Photo (libre de droits) | Source : CNESST : cnesst.gouv.qc.ca/publishingimages/ferme-espoir.jpg

Animation (libre de droits) | Source : CNESST : centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ad004265.mp4

Pour plus d'information sur la santé et la sécurité en agriculture : cnesst.gouv.qc.ca/agriculture.

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Source : 

Julie Fournier, responsable des communications


CNESST - Direction de la prévention-inspection - Sud-Est


Téléphone : 819 820-6928

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/20/c1006.html

Share