Nouvelle campagne du Curateur public du Québec : « Pas besoin d'être un chevalier pour protéger un proche inapte! »

MONTRÉAL, le 25 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Protéger un proche inapte, c'est souvent plus simple qu'on le pense. Pas besoin d'être un chevalier pour le faire! C'est le message véhiculé par le Curateur public du Québec dans sa nouvelle campagne publicitaire, qui vise à encourager les Québécois à s'engager auprès des personnes inaptes de leur entourage.

« Neuf Québécois sur dix se disent prêts à aider un proche inapte. Pourtant, plusieurs croient que c'est complexe et hésitent à passer à l'action, explique Me Denis Marsolais, curateur public du Québec. Notre campagne vise à apaiser les craintes et à faire comprendre qu'il suffit d'être soi-même et bienveillant pour protéger un proche inapte. »

De nombreuses façons de passer à l'action

Manque de temps, manque d'outils, manque de compétences : nombreuses sont les appréhensions des Québécois que le Curateur public tente de déconstruire dans sa campagne.

« Par exemple, précise Me Marsolais, plusieurs craignent de ne pas avoir le temps nécessaire pour jouer ce rôle, en raison de leurs nombreuses occupations. Pourtant, le temps à consacrer varie énormément selon la situation de la personne inapte. D'autres croient qu'il faut des compétences particulières pour être le protecteur d'une personne inapte, mais ce n'est pas le cas. »

De plus, le Curateur public est là pour soutenir, conseiller et informer la population sur l'inaptitude et la protection des personnes inaptes. Par ailleurs, si personne dans l'entourage d'une personne inapte ne peut ou ne veut veiller sur elle, le Curateur public sera toujours présent.

À propos du Curateur public du Québec

Le Curateur public du Québec a pour mission de veiller à la protection d'adultes inaptes et des biens d'enfants mineurs. Fondé en 1945, il encourage les Québécois à s'associer à la protection de leurs proches inaptes. Il sensibilise la population aux besoins de protection découlant de l'inaptitude. Il accompagne les familles et les proches qui représentent une personne inapte, qui administrent son patrimoine ou celui d'un mineur ou qui participent à un conseil de tutelle. Il surveille également l'administration des patrimoines faite par les tuteurs et les curateurs privés. En dernier lieu, il agit lui-même comme curateur ou tuteur. L'organisme fait de plus la promotion du mandat de protection comme outil de prévoyance.

Salle de presse virtuelle :
www.curateur.gouv.qc.ca/medias

Photos de la publicité disponibles sur demande.

Pour visionner la publicité, cliquez ici.

Suivez-nous sur :
facebook.com/CurateurPublic

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2019/25/c0736.html

Share