Le curateur public de passage en Estrie

SHERBROOKE, QC, le 11 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le curateur public du Québec, M. Normand Jutras, est en Estrie aujourd'hui afin de rencontrer des personnes inaptes ainsi que ses partenaires du réseau de la santé et des services sociaux.

Au Québec, près de 43 000 personnes, majeures et mineures, ont une mesure de protection. Parmi elles, près de 35 000 adultes ont été déclarés inaptes par un tribunal, c'est-à-dire, incapables de s'occuper d'eux-mêmes et de leurs biens. Ces personnes bénéficient d'une mesure de protection (tutelle ou curatelle) ou d'un mandat de protection homologué. Pour la grande majorité de ces personnes inaptes, c'est un membre de la famille ou un ami qui agit comme tuteur, curateur ou mandataire. Quand personne ne peut ou ne veut assumer ce rôle, c'est le Curateur public qui est nommé par le tribunal pour prendre la personne en charge.

Portrait de l'inaptitude dans la région
Dans la région sociosanitaire Estrie, 1 869 adultes inaptes ont une mesure de protection. Pour 66 % d'entre eux, un proche agit comme curateur, tuteur ou mandataire. Les autres personnes sont représentées par le Curateur public. La principale cause d'inaptitude pour les personnes de cette région représentées par le Curateur public est la déficience intellectuelle (37 %). Viennent ensuite les maladies mentales (33 %) et les maladies dégénératives (19 %).

Dans cette région, 704 personnes ont préparé un mandat de protection, qui a été homologué. « Le mandat de protection est un outil dans lequel quelqu'un désigne un ou des proches pour s'occuper de lui et de ses biens en cas d'inaptitude. De plus en plus de Québécois sont sensibilisés à l'importance de faire leur mandat de protection mais il reste du chemin à faire. Je souhaite que les Québécois s'associent encore davantage à la protection de leurs proches, qui sont les mieux placés pour prendre soin de ceux qu'ils aiment. D'ailleurs, neuf Québécois sur 10 veulent que ce soit un proche qui prenne des décisions pour eux et leurs biens s'ils devenaient inaptes », affirme M. Jutras.

À propos du Curateur public du Québec
La mission du Curateur public du Québec est de veiller à la protection d'adultes inaptes et des biens d'enfants mineurs. Il encourage les Québécois à s'associer à la protection de leurs proches inaptes. Il sensibilise la population aux besoins de protection découlant de l'inaptitude. Il accompagne les familles et les proches qui représentent une personne inapte, qui administrent son patrimoine ou celui d'un mineur ou qui participent à un conseil de tutelle. Il surveille également l'administration des patrimoines faite par les tuteurs et curateurs privés. En dernier lieu, il agit lui-même comme curateur ou tuteur. L'organisme fait de plus la promotion du mandat de protection comme outil de prévoyance. Le Curateur public a eu 70 ans en 2015.

Suivez-nous sur :
facebook.com/CurateurPublic
twitter.com/CurateurPublic

                                                                                              

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2017/11/c3048.html

Share