Les entreprises québécoises de moins de 5 employés : portrait et contribution à la dynamique des entreprises et de l'emploi

QUÉBEC, le 13 juillet 2020 /CNW/ - En 2019, la quasi-totalité (99,8 %) des entreprises québécoises sont des PME, c'est-à-dire qu'elles ont moins de 500 employés, et plus de la moitié (53,0 %) comptent moins de 5 employés. C'est ce dernier groupe d'entreprises qui contribue le plus à la dynamique des entreprises et de l'emploi. C'est ce que révèle le bulletin Science, technologie et innovation publié aujourd'hui par l'Institut de la statistique du Québec.

La part des entreprises de 1 à 4 employés est plus importante en Ontario qu'au Québec

Au Québec, les emplacements de 100 à 499 employés représentent seulement 1,8 % de la population des entreprises, ceux de 20 à 99 employés, 12,4 % et ceux de 5 à 19 employés, 32,6 %.

La proportion des PME en Ontario est semblable (99,7 %) à celle au Québec, mais sa répartition selon la tranche d'effectif est légèrement différente. Ainsi, l'Ontario affiche une proportion plus grande d'emplacements de 1 à 4 employés que le Québec (58,4 %), mais une proportion moindre d'emplacements de 5 à 19 employés (28,8 %) et de 20 à 99 employés (10,7 %).

Répartition des emplacements d'entreprises avec employés selon la tranche d'effectif, Québec, Ontario et Canada, décembre 2019

Répartition des emplacements d’entreprises avec employés selon la tranche d’effectif, Québec, Ontario et Canada, décembre 2019 (Groupe CNW/Institut de la statistique du Québec)

 

Source : Statistique Canada, Tableau 33-10-0222-01 - Nombre d'entreprises canadiennes, avec employés, décembre 2019 (www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3310022201). Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.

Concentration des entreprises de moins de 5 employés dans quatre industries

Plus de la moitié (52,8 %) des PME du Québec se retrouvent dans cinq industries à plutôt faible niveau de productivité, dont quatre industries productrices de services (commerce de détail; services professionnels, scientifiques et techniques; soins de santé et assistance sociale; et services d'hébergement et de restauration) et une industrie productrice de biens (construction).

En comparaison, près de la moitié (47,4 %) des entreprises de 1 à 4 employés se trouvent dans quatre de ces industries, à l'exception des services d'hébergement et de restauration.

Les entreprises de moins de 5 employés sont celles qui contribuent le plus au renouvellement de la population des entreprises et à celui de l'emploi

En 2017, 95,1 % des entreprises entrantes et 95,5 % des entreprises sortantes au Québec avaient moins de 5 employés, des proportions semblables à celles enregistrées au cours des cinq dernières années.

Les entreprises entrantes ou sortantes comptant de 100 à 499 employés se faisaient plutôt rares (elles représentaient à peine 0,1 % du total).

De plus, les entreprises québécoises ayant moins de 5 employés ont contribué à la création brute de 20,3 % des emplois et à la suppression brute de 22,1 % des emplois en 2017.

À l'opposé, les entreprises de 100 à 499 employés ont contribué à la création brute de 18,1 % des emplois et à la suppression brute de 14,2 % des emplois, soit des proportions en deçà de leur part dans l'emploi total (20,6 %).

Âge moyen des entreprises de moins de 5 employés et la relève

En 2017, les entreprises québécoises de 1 à 4 employés avaient un âge moyen estimé à 15,3 années. Ce chiffre avoisine l'âge moyen de l'ensemble des PME (17,0 années), mais il est nettement en deçà de celui des entreprises de 100 et 499 employés (22,0 années).

On estime qu'entre 2018 et 2022, les entreprises de 1 à 4 employés (30,7 %) seront plus sujettes à la vente, au transfert ou à la fermeture que celles comptant de 100 à 499 employés (18,6 %).

Les obstacles à la croissance des entreprises de moins de 5 employés

En 2017, les entreprises ayant entre 1 et 4 employés ont évoqué trois obstacles à leur croissance :

  • le taux d'imposition des sociétés (39,4 %);
  • l'intensification de la concurrence (39,3 %);
  • la hausse du coût des intrants (31,3 %).

À l'opposé, les entreprises de 100 à 499 employés ne mentionnaient qu'un seul de ces trois obstacles à leur croissance, soit l'intensification de la concurrence (73,3 %). La pénurie de main-d'œuvre (69,1 %) et le recrutement ainsi que la rétention de travailleurs qualifiés (63,6 %) sont deux autres obstacles qu'elles disaient rencontrer.

L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d'intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation
Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Site Web de l'Institut : www.stat.gouv.qc.ca
Compte Twitter : twitter.com/statquebec

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2020/13/c9233.html

Partager