Bilan de mi-saison 2019 en assurance récolte : régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

ROUYN-NORANDA, QC, le 17 juill. 2019 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi-saison en assurance récolte pour les régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord‑du‑Québec. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans ces régions. Il fait également le point sur l'état de la survie à l'hiver des plantes pérennes, des ruches, de l'ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Bilan de mi-saison en assurance récolte (Groupe CNW/La Financière agricole du Québec)

Faits marquants en date du 9 juillet

  • Important couvert de neige, aucun gel hivernal des cultures ni de mortalité importante observée
  • Fonte tardive de la neige, présence de neige au sol jusqu'au 13 mai dans certains secteurs de la région
  • Précipitation de neige jusqu'au 3 juin dans certains secteurs
  • Printemps plus froid et humide que la normale entrainant un retard de 1 à 2 semaines dans les travaux de semis ainsi que des dommages aux cultures de foin et un taux de mortalité plus important des abeilles
  • Retard dans les travaux n'a pu être rattrapé
  • Croissance lente et tardive des fourrages causée par le manque de chaleur. Première fauche retardée
  • Température plus chaude vers le 20 juin permettant d'assécher les sols et favoriser les travaux au champ
  • Certaines superficies de céréales et de pommes de terre ne sont toujours pas semées ou plantées en raison de l'excès d'eau du printemps

Pour en connaître davantage sur l'état des cultures des différentes productions couvertes par le Programme d'assurance récolte : www.fadq.qc.ca/salle-de-presse/bulletins-dinformation/etat-des-cultures/2019

Citations
« L'agriculture est un secteur vital de notre économie. Lorsque des aléas climatiques se présentent, les producteurs peuvent compter sur le partenaire stratégique qu'est La Financière agricole du Québec. Ses programmes s'inscrivent à tous égards dans la volonté de maintenir la pérennité du secteur agricole. »
M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Grâce à ses différents programmes d'assurance et de protection du revenu, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans la gestion des risques d'une entreprise agricole. Lorsque les récoltes de nos producteurs sont confrontées aux risques inhérents du climat, le Programme d'assurance récolte intervient en limitant les pertes financières attribuables à ces événements. »
M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

« Ce bilan de mi-saison dresse un portrait de l'état des cultures de nos régions. Pour les producteurs agricoles, le Programme d'assurance récolte est un outil de gestion des risques avantageux qui protège leurs productions lorsque Dame Nature n'est pas au rendez-vous. »
M. Marc Dickey, directeur territorial

La Financière agricole du Québec, c'est…         

  • Une relation d'affaires avec plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières
  • Une offre de produits et de services de qualité en financement, assurance et protection du revenu
  • Des valeurs assurées s'élevant à 3,9 G$ et un portefeuille de garanties de prêts de 5,3 G$
  • Avoir la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Une équipe soucieuse des besoins de ses clients et des enjeux en agriculture

Information :
Marc Dickey, directeur territorial
La Financière agricole du Québec
Centre de services de Rouyn-Noranda
819 763-3759

 

Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/17/c0857.html

Partager