Le ministre Luc Fortin réagit à l'analyse économique de Parents jusqu'au bout et de L'Étoile de Pacho

QUÉBEC, le 11 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Famille, M. Luc Fortin, salue la démarche de Parents jusqu'au bout et de L'Étoile de Pacho et souhaite réitérer qu'il est sensible aux situations vécues par les parents d'enfants handicapés et soucieux d'accorder un soutien équitable à ces familles, et que le travail pour répondre à ces préoccupations est déjà entamé.

Le gouvernement a mis en place un comité interministériel sur le soutien gouvernemental aux familles comptant un enfant handicapé. Coordonné par le ministère de la Famille, ce comité est composé du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), du ministère des Finances, de Retraite Québec et de l'Office des personnes handicapées du Québec. Les travaux du comité viseront entre autres à examiner adéquatement le soutien gouvernemental accordé aux familles d'accueil par rapport à celui accordé aux familles admissibles au Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels (SEHNSE). Dans le cadre de ses travaux, ce comité analysera également les résultats de l'étude publiée aujourd'hui.

Le ministre a récemment rencontré le regroupement et reçu une présentation de l'étude. Celle-ci alimentera les travaux menés par le ministère de la Famille.

Rappelons que le 27 avril dernier, le ministre Fortin a annoncé des mesures visant à analyser les pratiques entourant le SEHNSE.

Le gouvernement agit sur quatre aspects du programme : un examen des situations particulières de familles dont un enfant a des limitations graves, mais qui ne sont pas admissibles au SEHNSE; une analyse des besoins des enfants non admissibles qui mènera à un bilan des deux premières années de la mesure et qui validera, de concert avec des professionnels de la santé du MSSS et de Retraite Québec, la portée des critères d'admissibilité appliqués, tout en maintenant le caractère exceptionnel de la mesure; une consultation sur le processus de traitement des demandes et la transition à l'âge adulte. Rappelons que les programmes du ministère de la Famille s'adressent aux enfants âgés de moins de 18 ans.

Afin d'offrir le soutien financier que procure le SEHNSE à plus de familles tout en conservant le caractère exceptionnel de ce supplément, un assouplissement des critères d'admissibilité pour les enfants âgés d'au moins 4 ans a été également annoncé le 20 juin 2018. Celui-ci fait principalement en sorte de réduire le nombre de limitations absolues des habitudes de vie requis pour l'obtention du SEHNSE et il est rétroactif au 1er avril 2016 pour l'ensemble des familles admissibles.

Mis en place en juin 2016, le SEHNSE a déjà contribué à améliorer la qualité de vie de plus de 2 120 familles (50,2 % des demandes traitées ont été acceptées en date du 8 juillet) devant assumer des responsabilités hors du commun en matière de soins particuliers ou assurer une présence constante auprès d'un enfant ayant de graves et multiples incapacités.

Parents jusqu'au bout et L'Étoile de Pacho seront par ailleurs consultés lors de l'étude de Retraite Québec sur le service-client ainsi que lors des travaux menés à plus long terme par le ministère.

Citations 

« Nous travaillons activement sur plusieurs fronts afin de mettre à jour nos programmes et de les adapter aux réalités des familles. Le SEHNSE a déjà contribué à améliorer la qualité de vie de plus de 2 120 familles, et de nombreux travaux sont en cours. »

Luc Fortin, ministre de la Famille

Faits saillants

  • Les critères du SEHNSE ont été définis par des professionnels du milieu de Ia santé.
  • Les demandes sont analysées par une équipe médicale de Retraite Québec qui est composée d'une pédiatre, de médecins omnipraticiens, de psychologues, d'infirmières et d'autres professionnels de la santé. Ils tiennent compte de rapports médicaux provenant de professionnels de différents secteurs du milieu de la santé (ergothérapeutes, physiothérapeutes, psychologues, etc.)
  • L'enveloppe du programme n'est pas fermée. Tous les parents dont les enfants répondent aux critères du SEHNSE peuvent le recevoir. Il est important de rappeler qu'il n'y a pas de nombre maximum d'enfants acceptés.
  • Le SEHNSE ne vient pas en aide aux enfants de plus de 18 ans puisque ceux-ci sont couverts par d'autres programmes gérés par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2018/11/c4233.html

Partager