Entente sur l'ajournement des travaux parlementaires

QUÉBEC, le 17 avril 2020 /CNW Telbec/ - À la suite d'une demande du leader parlementaire du gouvernement et constatant l'évolution de la situation, les leaders des différentes formations politiques s'entendent à l'effet que les travaux à l'Assemblée nationale du Québec demeurent ajournés jusqu'au 5 mai. En ces temps difficiles, les ministres et les députés pourront ainsi demeurer présents sur le terrain pour soutenir leurs concitoyens et répondre à leurs questions.

Les différentes formations politiques ont également convenu de périodes d'échange avec les ministres dans le cadre de commissions parlementaires virtuelles qui se tiendront du 24 avril au 1er mai. Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest et le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, seront entendus individuellement lors d'audiences d'une heure. Quant à la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, il est prévu qu'elle échange avec les députés pendant une période de deux heures.

L'horaire des audiences sera rendu public ultérieurement.

Citations

« Cette entente permet au gouvernement de demeurer mobilisé et de concentrer ses efforts pour gérer la crise de santé publique et assurer la sécurité des Québécois. Je tiens à remercier les différents partis d'opposition pour leur collaboration. Le Québec mène une importante bataille actuellement et c'est en travaillant ensemble que nous allons la remporter. Nous devons maintenir nos efforts. »

- Simon Jolin-Barrette, leader parlementaire du gouvernement.

« Pour les députés d'opposition qui sont également en contact quotidien avec leurs concitoyens, poser des questions et proposer des pistes de solutions aux ministres qui gèrent la crise, n'est pas un luxe ou un caprice, c'est l'essence même de notre démocratie. La technologie permet très facilement des échanges au sujet de décisions majeures prises par le gouvernement. Nous pourrons, ensemble, concilier les impératifs dus à l'état d'urgence et à une nécessaire transparence. »

- Marc Tanguay, leader parlementaire de l'opposition officielle.

« Je me réjouis que les quatre leaders de l'Assemblée nationale se soient entendus pour relancer la démocratie parlementaire. La mise en place d'un mécanisme virtuel de reddition de comptes était absolument nécessaire pour entamer les importants débats de société qui nous attendent pour dessiner le visage du Québec d'après la crise. Nous commençons à déconfiner notre démocratie et c'est une excellente nouvelle pour tout le monde. »

- Gabriel Nadeau-Dubois, leader parlementaire du deuxième groupe d'opposition.

« Avec ces séances de commission parlementaire en ligne, nous pourrons continuer à proposer des solutions constructives pour lutter contre la pandémie, et nous assurer que les mesures mises en place par le gouvernement sont les meilleures possible. Nous faisons tous partie de l'équipe du Québec face à la pandémie et, entre coéquipiers, nous avons le devoir de nous parler franchement. Le Québec en sortira gagnant. »

- Martin Ouellet, leader parlementaire du troisième groupe d'opposition.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2020/17/c3438.html

Share