Pandémie de la COVID-19 - Protocoles d'urgence : le réseau scolaire est prêt

QUÉBEC, le 18 sept. 2020 /CNW Telbec/ - Conformément au plan de match gouvernemental présenté en juin dernier par le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, tous les centres de services scolaires sont désormais dotés d'un protocole d'urgence en lien avec la pandémie de la COVID-19. Ces protocoles d'urgence revêtent une importance stratégique, car ils doivent permettre, en cas de fermeture d'une classe ou d'une école, de basculer rapidement vers un enseignement à distance de qualité et ainsi de poursuivre les apprentissages.

Rappelons que les protocoles couvrent six dimensions essentielles : la gestion, les communications, les services éducatifs, le soutien aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) et aux élèves ayant des besoins particuliers, le soutien en santé mentale et bien-être ainsi que les ressources matérielles et informationnelles.

Rappelons également qu'en plus de ces protocoles, le ministre de l'Éducation a rendu disponible aux centres de services scolaires une somme de 150 millions de dollars pour l'achat de tablettes et d'ordinateurs portables. Près de 200 000 appareils ont déjà été commandés et pourront être prêtés aux élèves et aux membres du personnel qui en auraient besoin, advenant l'activation du protocole d'urgence.

Citation :

« Grâce aux efforts déployés et aux protocoles mis en place par les centres de services scolaires, le réseau scolaire public sera prêt à réagir rapidement si le contexte le demandait. Évidemment, nous souhaitons que ces protocoles soient déployés le moins possible. J'appelle ainsi une nouvelle fois l'ensemble de la population à suivre rigoureusement les consignes sanitaires émises par la Santé publique, à l'intérieur comme à l'extérieur des écoles. Nous avons tous un rôle à jouer pour nous assurer de prévenir la propagation du virus dans nos écoles. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

Faits saillants :

  • En date du 16 septembre, selon les informations transmises par le réseau scolaire, 173 classes sont temporairement en isolement.
  • Lorsqu'une classe est placée en isolement temporaire, les élèves poursuivent leurs apprentissages à distance, selon les modalités prévues à leur protocole d'urgence.
  • Des seuils minimaux d'enseignement à distance, qui sont notamment applicables lorsqu'une classe est temporairement fermée, ont également été établis pour s'assurer d'une équité et d'une qualité dans le réseau scolaire.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2020/18/c6349.html

Partager