Le ministre Jean Boulet annonce près de 800 000 $ à Alliance Magnésium pour la création et le maintien d'emplois en Estrie

QUÉBEC, le 16 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce une aide financière de 784 868 $ à l'entreprise Alliance Magnésium, spécialisée dans la production de magnésium métallique et d'autres minéraux de valeur, pour la formation de 92 travailleuses et travailleurs, dont 77 nouveaux employés qui seront embauchés d'ici 2021.

En plus d'aborder des aspects de la gestion des ressources humaines, la formation offerte permettra également aux employés actuels et futurs de développer les connaissances techniques liées à l'extraction du magnésium et à son traitement. Alors que la demande pour le magnésium métallique et d'alliages ne cesse de croître, notamment pour fournir les industries automobile et aéronautique, ce soutien financier permettra à l'entreprise de mettre en œuvre la première phase de son plan de déploiement, qui vise à démontrer le potentiel commercial de son procédé d'extraction du magnésium contenu dans la serpentine, un résidu de l'industrie de l'amiante.

Ce soutien financier, approuvé par la Commission des partenaires du marché du travail, est octroyé dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d'œuvre à l'intention des entreprises, qui vise à soutenir le développement des compétences des travailleuses et travailleurs.

Cette aide financière fait suite à un investissement de 25,9 M$ annoncé le 29 juin dernier par le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, lors de la pelletée de terre officielle annonçant la construction de l'usine de fabrication.

Citations :

« Je suis très heureux de notre soutien au projet d'Alliance Magnésium, qui permet de créer et de maintenir des emplois durables et de qualité dans la région. Ces emplois, qui offrent des salaires et des conditions intéressants, sont une plus-value pour la vitalité économique de l'Estrie. Par ailleurs, je me réjouis de constater que cette entreprise, qui met en œuvre une technologie verte qui mise sur l'économie circulaire, place le développement des compétences de son personnel au cœur de sa stratégie de développement. Il est primordial que nos travailleuses et nos travailleurs soient toujours mieux formés, pour qu'ils possèdent l'expertise la plus fine possible, et surtout que celle-ci soit adaptée aux besoins réels du marché du travail. L'annonce d'aujourd'hui démontre que votre gouvernement est présent pour appuyer la croissance de nos entreprises qui s'emploient à développer des projets durables, verts et bénéfiques pour notre économie et notre main-d'œuvre. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Après l'annonce récente du début de la construction, Alliance Magnésium se réjouit du soutien structurant octroyé aujourd'hui par le gouvernement du Québec. Pour développer son marché et occuper une place de choix, Alliance Magnésium compte non seulement sur la production du magnésium le plus responsable au monde, mais aussi sur la qualité exemplaire de son métal. Le programme de formation sur mesure qui sera créé et déployé permettra l'atteinte de ces objectifs, en plus de développer des compétences spécifiques nécessaires à la production de ce métal. Les ressources humaines sont les fibres qui tissent notre entreprise, et, grâce à l'attraction et au développement de la main-d'œuvre, Alliance Magnésium permet au Québec le retour sur le marché, en forte croissance, de ce métal, un des plus légers et des plus prisés à travers la planète. »

Joël Fournier, président et chef de la technologie chez Alliance Magnésium

Faits saillants :

  • Alliance Magnésium a développé une approche novatrice de récupération du magnésium contenu dans la serpentine, un résidu de l'industrie de l'amiante. Cette approche représente une alternative moins coûteuse et moins polluante que celles actuellement utilisées ailleurs dans le monde.
  • En 2019-2020, la Mesure de formation de la main-d'œuvre à l'intention des entreprises a permis d'octroyer plus de 125 M$ à plus de 7 500 entreprises afin de former 117 807 travailleuses et travailleurs.
  • L'aide financière annoncée répond à un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, soit de soutenir davantage les entreprises dans l'adaptation de leurs pratiques en matière de gestion des ressources humaines.
  • Ce projet a été approuvé et recommandé par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT). La CPMT est un lieu de concertation national réunissant les leaders représentant les entreprises, la main-d'œuvre, les organismes communautaires actifs dans le domaine de l'employabilité, le milieu de l'enseignement et les ministères à vocation économique et sociale.

Pour en savoir plus sur ses activités, suivez le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec

twitter.com/Gouv_MTESS

linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2020/16/c7782.html

Partager