Pêche et aquaculture commerciales - Le ministre Lamontagne lance le Programme de revitalisation des parcs maricoles 2019-2022

QUÉBEC, le 18 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec continue d'instaurer des mesures pour encourager la consommation des produits d'ici et développer l'expertise de nos entreprises. Dans cette optique, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce l'entrée en vigueur du Programme de revitalisation des parcs maricoles 2019-2022. Cette nouvelle initiative poursuit notamment l'objectif de soutenir les mariculteurs québécois qui désirent renouveler leur équipement ou leurs installations. Le Programme est assorti d'une enveloppe budgétaire de 2,4 millions de dollars. Cette mesure permettra à ce secteur d'avenir de contribuer davantage, de manière notable et durable, à l'industrie bioalimentaire et au développement des régions côtières du Québec.

Ce programme, qui s'adresse à l'ensemble des entreprises maricoles du Québec, a été conçu pour appuyer le Plan d'action ministériel pour l'industrie maricole 2018-2025. Il s'inscrit aussi dans le cadre du Plan d'action ministériel 2018-2025 pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales du Québec, ainsi que dans celui de la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde.

L'aide financière accordée pourra atteindre un maximum de 35 % des dépenses admissibles, jusqu'à concurrence de 150 000 dollars par projet pour la durée du Programme. Il est à noter que, pour tenir compte du caractère particulier de l'agglomération des Îles-de-la-Madeleine, la subvention pourra atteindre, pour les demandeurs de l'archipel, jusqu'à 45 % des dépenses admissibles pour un maximum de 165 000 dollars.

Citation

« Notre gouvernement met tout en œuvre pour relancer l'économie du Québec et favoriser la création d'emplois. À cet égard, l'industrie maricole contribue à l'offre de produits bioalimentaires d'ici, tout en générant des emplois et des retombées économiques. Avec son fort potentiel de croissance, cette industrie constitue une avenue de diversification économique considérable pour nos régions côtières. Le secteur maricole a besoin de renouveler son infrastructure pour mieux l'adapter à l'environnement marin et aux changements climatiques. Le programme que j'annonce aujourd'hui, qui a été développé en collaboration avec les gens du milieu, permettra aux entreprises de faire les investissements nécessaires pour revitaliser les parcs maricoles en vue de diversifier leur production et d'entrer dans une nouvelle phase de croissance qui les amènera à doubler leur production d'ici 2025. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants

  • Enveloppe budgétaire réservée au Programme : 2,4 millions de dollars.

  • En 2018, les ventes réalisées par 14 entreprises maricoles ont atteint une valeur de 3,5 millions de dollars. La valeur des ventes a été multipliée par cinq depuis 2011, alors qu'elle atteignait seulement 664 500 dollars.

  • Espèces commercialisées : huîtres, moules, pétoncles, myes, oursins et algues.

  • Emplois directs : une centaine.

Lien connexe

Programme de revitalisation des parcs maricoles 2019-2022 :
www.mapaq.gouv.qc.ca/programme-parcsmaricoles

Facebook 
Twitter 
Instagram 
LinkedIn 
YouTube

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2020/18/c4875.html

Partager