Le ministre Jean Boulet prend acte de la volonté des associations patronales et syndicales de maintenir les vacances de la construction

QUÉBEC, le 11 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, prend acte de la volonté de la majorité des associations patronales et syndicales de maintenir la période de congés annuels d'été pour les travailleurs et les travailleuses de l'industrie de la construction.

Depuis plusieurs semaines, le ministre Boulet s'est entretenu régulièrement avec les associations patronales et syndicales au sujet des vacances de la construction. Celles-ci sont prévues, à des dates fixes, aux conventions collectives de travail et découlent de la liberté contractuelle des parties.

Alors que le Québec relève un défi sanitaire et économique sans précédent, l'industrie de la construction revêt une importance économique majeure. La fermeture des chantiers pendant plusieurs semaines a eu des impacts à la fois sur les entrepreneurs et sur les travailleurs. Pour ces raisons, il était opportun de discuter, avec les associations patronales et syndicales, du maintien actuel des vacances dans un contexte de reprise économique.

Les conventions collectives de l'industrie de la construction prévoient toutefois des conditions et modalités suivant lesquelles le déplacement des vacances est permis. C'est le cas, par exemple, dans la construction résidentielle légère, où les vacances estivales peuvent être prises entre le 1er juillet et le 31 août. Ces ententes sont discutées, chantier par chantier, entre l'entrepreneur et ses travailleurs.  

Généralement, les employeurs et les travailleurs affectés aux chantiers des autres secteurs (industriel, institutionnel, commercial) et à la construction résidentielle lourde sont soumis à d'autres modalités quant au déplacement des vacances.

Devant ce constat, et confronté à la situation exceptionnelle que nous traversons, le ministre Boulet invite les associations patronales et syndicales à discuter et convenir de déplacer les vacances, si elles le désirent, et ce, jusqu'au 31 octobre 2020.

Citation :

« À la suite de mes discussions avec les associations patronales et syndicales, ces dernières ont majoritairement exprimé leur désir de maintenir la période de vacances. Cependant, la COVID-19 a eu des conséquences pour les travailleurs et les entrepreneurs. Pour certains, les vacances sont attendues, alors que d'autres désirent travailler. Je suis un défenseur de la liberté contractuelle entre les parties et je crois que tous doivent faire preuve de flexibilité. C'est dans cet esprit, et considérant la situation exceptionnelle que nous vivons, que j'invite les parties à explorer le déplacement volontaire des vacances, si elles le désirent. Si des entrepreneurs et des travailleurs veulent s'entendre pour déplacer leurs vacances, ils devraient pouvoir le faire. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • Plus de 190 000 salariés détiennent une carte de compétence dans l'industrie de la construction.
  • L'industrie génère près de 249 000 emplois indirects.
  • Les conventions collectives de l'industrie de la construction prévoient que la période de congés annuels d'été se déroule du 19 juillet au 3 août 2020.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec

twitter.com/Gouv_MTESS

linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2020/11/c8822.html

Partager