Fermeture des écoles de Montréal jusqu'en septembre - Pas question d'abandonner les élèves à leur sort, martèle Québec solidaire

MONTRÉAL, le 14 mai 2020 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, et la responsable solidaire en matière d'éducation, Christine Labrie, saluent la décision du gouvernement de prolonger la fermeture des écoles de Montréal jusqu'en septembre, et demandent au ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, de mettre en place dès à présent des mesures de soutien aux élèves afin de leur permettre de poursuivre leur cursus à distance.

« C'était la seule décision responsable, puisque la situation à Montréal n'est aucunement sous contrôle. Mais à partir de maintenant, le gouvernement doit changer son approche et cesser d'annoncer des dates de déconfinement à l'aveugle. Il doit faire preuve de transparence et annoncer à l'avance quels critères objectifs seront utilisés pour planifier le déconfinement dans la métropole », déclare M. Nadeau-Dubois.

La responsable solidaire en matière d'éducation, Christine Labrie, appelle maintenant son homologue au gouvernement, Jean-François Roberge, à mettre en place très rapidement des mesures pour accompagner les élèves dans l'enseignement à distance.

« Il n'est pas question qu'on abandonne les élèves montréalais à leur sort. Le ministre Roberge doit offrir le plus tôt possible un encadrement pédagogique à distance digne de ce nom pour qu'aucun élève ne soit pénalisé. Les tablettes promises il y a plus de deux semaines ne sont pas encore arrivées partout, et c'est un délai qui pénalise les élèves les plus vulnérables. Si aucun élève ne retourne en classe à Montréal, ça va prendre plus de matériel électronique que prévu, et le ministre doit s'assurer que tous les élèves ont très rapidement le matériel nécessaire, surtout les plus vulnérables », fait valoir Mme Labrie.

Afin de permettre aux élèves de poursuivre leur cursus scolaire à distance, la députée solidaire appelle le gouvernement Legault à donner aux professeurs du primaire et du secondaire l'accès aux services de garde d'urgence afin qu'ils puissent dispenser l'enseignement à distance à leurs élèves.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/14/c5475.html

Partager