Pandémie de la COVID-19 - Québec annonce une mesure de 450 000 $ pour aider les entreprises piscicoles et assurer le bien-être des élevages de poissons

QUÉBEC, le 13 mai 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, annoncent le lancement d'une initiative exceptionnelle pour la réduction des stocks printaniers des entreprises aquacoles qui alimentent le marché de l'ensemencement. Cette mesure est assortie d'une enveloppe budgétaire de 450 000 $ partagée en parts égales entre le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Le gouvernement contribue ainsi à résoudre un problème exceptionnel qui touche l'ensemble du secteur piscicole, et ce, bien malgré les exploitants en raison des exigences sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

Concrètement, cette initiative gouvernementale, gérée par le MAPAQ, consiste à offrir une mesure de soutien aux entreprises québécoises du secteur de l'aquaculture en eau douce ainsi qu'aux clientèles qui achètent les poissons afin de promouvoir la vente de poissons d'ensemencement aux clientèles privées traditionnelles qui ont actuellement cessé leurs activités. La mesure prévoit également la possibilité d'un ensemencement des poissons dans des plans d'eau publics libres d'accès.

Pour bien comprendre le contexte, mentionnons que c'est à cette période que débutent les ensemencements des plans d'eau. En raison de la crise sanitaire, une incertitude a planée quant à l'ouverture des entreprises ou des organisations qui pratiquent ces ensemencements (pourvoiries, clubs de chasse et de pêche, ZEC, SEPAQ, campings et étangs de pêche). Il en a résulté une diminution radicale des commandes aux piscicultures qui destinent leur production à l'ensemencement. Ces dernières se retrouvent donc prises avec leurs inventaires sans avoir de solution pour en écouler une partie à court terme. Si rien n'est fait, des épisodes importants de maladie et de mortalité pourraient survenir dans les élevages au cours des prochains jours. L'abattage de ces poissons aurait également des répercussions énormes sur ces entreprises qui réalisent la majeure partie de leur revenu annuel sur une courte période de deux mois.

Citations

« Je suis heureux d'annoncer cette initiative exceptionnelle qui favorisera la réduction des stocks de poissons tout en soutenant la relance d'activités liées à la pêche sportive. Le gouvernement prend acte des défis du secteur bioalimentaire, particulièrement en cette période difficile. La mesure que nous annonçons contribue à appuyer des entreprises victimes, partout sur le territoire du Québec, du contexte actuel, tout en protégeant la santé et le bien-être des élevages de poissons. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Depuis le début de la pandémie et du confinement, les entreprises piscicoles travaillent d'arrache-pied pour conserver leur cheptel de poissons en santé pour le marché de l'ensemencement. L'initiative annoncée aujourd'hui leur donnera un second souffle et permettra aux entreprises, mais aussi et surtout aux organisations profitant de ces ensemencements de relancer leurs activités de pêche avec une offre de qualité en matière de poissons disponibles. Malgré les incertitudes liées à la COVID-19, la continuité des services d'ensemencement est importante, car elle permet de mettre en valeur la pêche et de préserver des populations de poissons à long terme. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Faits saillants

  • Près de 70 entreprises piscicoles en activité au Québec.
  • Production : 653 tonnes pour le marché de l'ensemencement et près de 450 tonnes pour le marché de l'alimentation.
  • Valeur totale au marché estimée à 9,3 millions de dollars.

Lien connexe

Initiative pour réduire les stocks printaniers des entreprises piscicoles qui alimentent le marché de l'ensemencement pour soutenir la pêche sportive 2020-2021 : www.mapaq.gouv.qc.ca/programme-ensemencement.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/13/c1070.html

Partager