Comité de travail sur la violence conjugale 2020 - « Lutter contre la violence conjugale est la responsabilité de tous. » - Isabelle Charest

MONTRÉAL, le 26 févr. 2020 /CNW Telbec/ - La première rencontre du Comité de travail sur la violence conjugale a eu lieu aujourd'hui en présence de la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest. Cette rencontre importante vise à favoriser le dialogue et la recherche de solutions en collaboration avec l'ensemble des partenaires en violence conjugale.

Plusieurs acteurs étaient présents, notamment des organismes communautaires, des ministères et des organismes, pour faire le point sur les réalisations, discuter des travaux en cours et proposer des pistes dans le but de consolider la mise en œuvre de l'actuel Plan d'action gouvernemental en matière de violence conjugale 2018-2023.

Un atelier de travail visant à échanger sur la dangerosité des conjoints violents a eu lieu. Il y a notamment été question des moyens à mettre en place ou à améliorer dans le but de répondre efficacement à cet enjeu prioritaire pour la sécurité des femmes.

Une table ronde s'est déroulée en après-midi, permettant la contribution de partenaires tels que le Réseau des femmes handicapées du Canada, Femmes autochtones du Québec, le Bouclier d'Athéna, le Centre de solidarité lesbienne et la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées immigrantes. L'adaptation des services et des interventions aux réalités des femmes vivant en contexte de vulnérabilité, notamment les femmes sans statut, a été au cœur des discussions.

Citation :

« Chaque épisode de violence conjugale en est un de trop. Il est de notre devoir, comme gouvernement, de consulter des experts en la matière dans le but d'agir efficacement pour régler ce problème complexe et insidieux et de nous assurer que toutes les femmes sont en sécurité au Québec.

Lutter contre la violence conjugale est la responsabilité de tous. En décembre dernier, j'ai été mandatée par le premier ministre François Legault pour coordonner les travaux d'élaboration de nouvelles mesures en matière de violence conjugale. Nous sommes à l'écoute des organismes qui interviennent en matière de violence conjugale, car nous souhaitons proposer des solutions concrètes qui viendront répondre aux enjeux qu'ils observent sur le terrain. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

  • Le Comité de travail sur la violence conjugale s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'action gouvernemental en matière de violence conjugale 2018-2023, qui se déploie depuis août 2018.
  • Les travaux qui ont eu lieu aujourd'hui visaient notamment à faire le point sur la mise en œuvre du Plan d'action et à réfléchir sur les mesures à prendre dans le but d'améliorer la sécurité des victimes de violence conjugale et de mieux repérer, évaluer et contrer la dangerosité des conjoints violents. 
  • Les nombreux échanges qui ont eu lieu à l'occasion de ce premier comité de travail sur la violence conjugale ont permis d'explorer différentes façons d'améliorer l'intervention dans les situations de violence conjugale.
  • Le jeudi 27 février aura lieu le premier Forum des partenaires en égalité. Les nombreux sujets à l'ordre du jour permettront de compléter la démarche qui a été entamée avec les partenaires en matière de violence conjugale.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2020/26/c4709.html

Partager