Comité consultatif - Le ministre Jean Boulet souhaite améliorer les perspectives d'emploi des Québécois d'expression anglaise

QUÉBEC, le 22 nov. 2019 /CNW Telbec/ - À l'occasion de sa présence au congrès de la Table ronde provinciale sur l'emploi, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a mandaté la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) pour étudier et analyser les défis propres à la clientèle d'expression anglaise en ce qui a trait à son intégration dans le marché du travail et à son maintien en emploi.

Le ministre souhaite obtenir les recommandations de la Commission sur les enjeux relatifs au marché du travail auxquels feront face les personnes d'expression anglaise au cours de l'année 2020. Plusieurs avenues sont à l'étude. Le ministre a notamment l'intention de créer un comité consultatif pour la clientèle d'expression anglaise.

La Table ronde provinciale sur l'emploi (Provincial Employment Round Table ou PERT) regroupe plus de 200 organisations et institutions à travers le Québec. Elle a comme mission de formuler des recommandations concernant des politiques concrètes permettant d'améliorer les perspectives d'emploi de la communauté d'expression anglaise.

Au Québec, on estime que cette communauté est composée de plus de 500 000 personnes se trouvant sur l'ensemble du territoire québécois. En 2016, le taux d'emploi de la population parlant seulement l'anglais était de 58,5 %, alors qu'il était de 71,9 % pour l'ensemble de la population québécoise.

Citations :

« Les Québécois d'expression anglaise ont de profondes racines au Québec. Ils en ont influencé le développement et ils contribuent à l'édification du Québec moderne et à l'affirmation de son identité. Leur intégration au marché du travail et leur maintien en emploi est une de nos préoccupations. Les travaux que mènera la Commission pour étudier la mise en place du comité consultatif font partie de mes priorités parce que le Québec doit pouvoir profiter de tous ses talents. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Nous avons plusieurs défis à relever pour continuer à favoriser la contribution de la communauté d'expression anglaise au dynamisme du Québec. Des ressources importantes sont mobilisées à cette fin, et je ferai tous les efforts nécessaires pour que chaque personne y trouve son compte. »

Christopher Skeete, député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise

Faits saillants :

  • Les personnes parlant seulement l'anglais ont un taux de chômage supérieur à celui de l'ensemble de la population, et cette situation est plus marquée en région.
  • Plus de 60 % d'entre elles vivent dans la région de Montréal et présentent un taux de chômage plus élevé que l'ensemble de la population québécoise.
  • Le Plan d'action pour la main-d'œuvre poursuit l'objectif d'intégrer le plus grand nombre de personnes au marché du travail, notamment celles qui font partie des groupes qui y sont sous‑représentés, dont les personnes immigrantes, à qui sont offerts des cours de francisation.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/22/c8528.html

Partager