Grande corvée 2.0 - Personnes éloignées du marché du travail - Le ministre Jean Boulet annonce plus de 54 millions de dollars pour faciliter le recrutement et l'intégration en emploi des personnes immigrantes

QUÉBEC, le 26 août 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, lance un autre volet de sa Grande corvée 2.0 en annonçant des investissements de 54,8 millions de dollars jusqu'en 2021 pour faciliter le recrutement et l'intégration en emploi des personnes immigrantes.

Le ministre annonce une enveloppe de 20,9 millions de dollars pour financer quatre nouvelles mesures destinées aux entreprises souhaitant recruter des travailleurs étrangers temporaires :

  • Mesure d'aide financière pour la participation à une mission de recrutement avec le remboursement d'environ 50 % des frais encourus, jusqu'à concurrence de 5 000 $ par entreprise par mission.
  • Mesure d'aide financière pour le recrutement international hors mission, soit le remboursement d'environ 50 % des frais de transport, d'hébergement et de repas à l'étranger, jusqu'à concurrence de 5 000 $.
  • Mesure d'aide financière pour le déménagement des travailleurs recrutés, jusqu'à concurrence de 1 000 $ par travailleur immigrant.
  • Admissibilité des travailleurs étrangers temporaires et de leurs conjoints à l'ensemble de l'offre des services publics d'emploi.

Grâce à ces mesures, le ministre estime pouvoir accompagner dans les deux prochaines années près de 2 000 entreprises dans leurs démarches de recrutement à l'international.

Améliorer l'intégration

Pour faciliter l'intégration en emploi des travailleurs immigrants, le ministre confirme également un investissement de 33,9 M$. Ce montant servira à bonifier le Programme d'aide à l'intégration des immigrants et des minorités visibles (PRIIME) ainsi que le Programme d'intégration en emploi de personnes formées à l'étranger référées par un ordre professionnel (IPOP).

La bonification de ces programmes fait notamment passer de 50 % à 70 % du salaire brut la subvention salariale accordée à l'employeur qui embauche une personne immigrante ou un membre d'une minorité visible.

Citation :

« Pour répondre au phénomène de la rareté de la main-d'œuvre, le recrutement de travailleurs étrangers temporaires est une option vers laquelle de plus en plus d'entreprises se tournent. Je suis en action pour soutenir les entreprises ainsi que pour accompagner les nouveaux arrivants afin que leur intégration au marché du travail soit positive et durable. Votre gouvernement souhaite l'inclusion du plus grand nombre de travailleurs afin que tous aient l'occasion de déployer leurs talents. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • En 2018, le taux de chômage chez les immigrants arrivés au Québec depuis moins de cinq ans était d'environ 11 %, soit plus du double de celui des personnes nées au Québec.
  • Selon les données recueillies avec la Grande corvée, 42 % des employeurs ont envisagé, ou sont intéressés à le faire, de recruter du personnel à l'extérieur de leur territoire.
  • Le PRIIME a pour objectif de soutenir l'intégration durable dans un premier emploi des nouveaux arrivants et des personnes issues d'une minorité visible, dans leur domaine de compétence. La subvention salariale accordée à l'entreprise qui embauche ces personnes peut s'échelonner jusqu'à 52 semaines, en fonction des besoins d'intégration de l'individu et des exigences de l'emploi.
  • Le programme IPOP a pour objectif de soutenir les personnes formées à l'étranger pour une profession régie au Québec par un ordre professionnel en favorisant leur intégration dans un premier emploi dans cette profession. L'aide peut être accordée pendant une période allant jusqu'à 52 semaines si les difficultés d'intégration en emploi le justifient.
  • La Grande corvée 2.0 a été lancée en mai dernier afin de favoriser l'intégration et le maintien en emploi des personnes des groupes sous-représentés sur le marché du travail, dont les travailleurs expérimentés, les personnes handicapées et les personnes autochtones.
  • Dans le cadre de la Grande corvée 2.0, plusieurs annonces ont été faites, notamment :
    • Annonce de 892 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser le retour et le maintien en emploi des travailleurs expérimentés en bonifiant le crédit d'impôt pour la prolongation de carrière.
    • Annonce de 238,5 millions de dollars sur cinq ans dans le cadre de la Stratégie nationale pour l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées 2019-2024.
    • Annonce de 13 millions de dollars jusqu'en 2023 afin d'aider les membres des Premières Nations et les Inuits à intégrer le marché du travail par l'intermédiaire des Alliances pour la solidarité et du Programme d'aide à l'intégration en emploi des membres des Premières Nations et des Inuits.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2019/26/c2347.html

Partager