Développement du secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales - Le ministre Lamontagne annonce une aide financière bonifiée pour le secteur des pêches

QUÉBEC, le 9 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, annonce qu'il hausse les montants offerts pour le financement des projets couverts dans trois programmes ministériels destinés exclusivement au secteur des pêches et de l'aquaculture. Ces programmes sont :

  • le Programme d'appui financier au développement du secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales, pour lequel le plafond d'aide financière est majoré de 750 000 $ à 1 million de dollars;
  • le Programme d'appui financier aux initiatives collectives dans le secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales, dont l'aide financière maximale du volet « Réalisation projets d'intérêts collectifs » est portée de 100 000 $ à 200 000 $, tandis que celle pour le volet « Mise en valeur du secteur », passe de 25 000 $ à 50 000 $;
  • le Programme Innovamer, dont l'aide financière prévue au volet 1 est augmentée de 50 000 $ à 70 000 $ et de 50 000 $ à 100 000 $ pour le volet 2.

Par l'intermédiaire de ces programmes, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation compte investir plus de 20,5 millions de dollars dans l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales au cours des trois prochaines années. Ces investissements majeurs permettront notamment d'appuyer la mise en œuvre du Plan d'action ministériel 2018-2025 pour l'industrie des pêches et l'aquaculture commerciales ainsi que celle de la Politique bioalimentaire du Québec 2018-2025 - Alimenter notre monde.

Citation

« Dans un environnement d'affaires fortement compétitif, les entreprises du secteur auront des défis de taille à relever au cours des prochaines années. Pensons par exemple à la mise à niveau des bateaux pour la pêche au sébaste, à la valorisation des résidus, au développement de l'aquaculture, à l'adaptation des usines de transformation pour pallier la rareté de la main-d'œuvre, aux initiatives pour favoriser le développement durable du secteur ou pour développer des marchés. Le renouvellement de ces trois programmes importants témoigne de la volonté du gouvernement d'appuyer l'industrie et de l'importance que nous accordons au secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants

  • Le Plan d'action ministériel 2018-2025 pour l'industrie des pêches et l'aquaculture commerciales a été élaboré en collaboration avec les partenaires de l'industrie et en tenant compte de leurs enjeux et priorités. Il poursuit trois objectifs :
    • Le développement, la compétitivité et la pérennité du secteur;
    • La mise en valeur des produits aquatiques du Québec;
    • L'occupation dynamique du territoire et le développement durable.

Liens connexes

https://www.facebook.com/mapaquebec/ 
https://twitter.com/mapaquebec 
https://www.instagram.com/mapaquebec/ 
https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l 
https://www.youtube.com/user/mapaquebec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/09/c8742.html

Partager