Bilan de la mission du premier ministre du Québec en France - Le nouveau gouvernement effectuera un virage économique majeur dans les relations internationales du Québec

QUÉBEC, le 22 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, François Legault, a conclu, aujourd'hui, sa première mission en France, en s'adressant à plus de 300 intervenantes et intervenants des secteurs privé et public issus de domaines très variés, mais principalement économiques, à l'occasion d'un déjeuner-conférence. Cette activité a permis à M. Legault de réitérer son souhait de voir augmenter les échanges commerciaux du Québec avec la France et d'attirer plus d'investissements étrangers, notamment de l'Europe, au Québec.

C'est un véritable virage économique, que le premier ministre entend donner aux relations internationales du Québec. Pour ce faire, il a annoncé que d'importants changements surviendront afin qu'Investissement Québec joue un plus grand rôle avec les délégations, les bureaux et les différentes antennes du Québec à l'étranger. Il souhaite notamment faire de l'axe France-Québec un carrefour économique et commercial entre l'Europe et l'Amérique du Nord; un objectif gagnant-gagnant pour les deux États.

Au chapitre des faits marquants de cette visite, soulignons la déclaration commune du premier ministre du Québec et du président de la République française, Emmanuel Macron. Ceux-ci ont notamment annoncé une intensification des rencontres stratégiques des ministres titulaires de responsabilités économiques, couplée d'activités de maillage entre les entreprises québécoises et françaises à l'occasion des grands rassemblements économiques internationaux.

En plus de son passage à l'Élysée, le premier ministre du Québec a discuté avec le Premier ministre de la France, Édouard Philippe, qui a accepté son invitation à venir le visiter au Québec, en 2020, lors des rencontres alternées entre les Premiers ministres français et québécois. Il s'est aussi entretenu avec le président du Sénat français, Gérard Larcher, et le président de l'Assemblée nationale de la France, Richard Ferrand.

Sur le plan économique, le programme de la mission s'est aussi révélé fructueux, comportant de nombreuses rencontres du premier ministre avec des dirigeants de grandes entreprises, telles que BNP Paribas, Fleury Michon, L'Oréal, Soprema, Safran et Air liquide, afin de discuter de leurs projets et des avantages de faire des affaires au Québec.

M. Legault se dirige maintenant vers Davos pour participer au 49e Forum économique mondial, accompagné du ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon. La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, sera, quant à elle, en Bavière du 23 au 25 janvier.

Citation :

« Nos délégations à l'étranger doivent en faire plus pour aider nos entreprises à exporter davantage. Nous allons donc mettre à jour la politique internationale du Québec avec cette volonté d'augmenter notre force de frappe économique à l'étranger. Ce que nous sommes en train de mettre en place, c'est une stratégie internationale de conquête des marchés étrangers. Je lance donc l'invitation aux chefs d'entreprise français et européens. Nous avons tout ce qu'il faut pour être la principale porte d'entrée des entreprises européennes en Amérique du Nord. »

François Legault, premier ministre du Québec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/22/c6708.html

Partager