Hélène David propose d'aborder de façon non partisane l'enjeu de la santé mentale

QUÉBEC, le 13 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La députée de Marguerite-Bourgeoys et porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux, Mme Hélène David, a écrit au président de la Commission de la santé et des services sociaux pour proposer que la Commission se saisisse d'un mandat d'initiative concernant l'enjeu de l'accès aux soins en santé mentale.

Récemment, plusieurs cas alarmants ont été rapportés dans l'actualité et ont mis de l'avant l'urgence de renforcer les actions pour prévenir et agir, particulièrement à l'égard du suicide. Le Plan d'action en santé mentale du Gouvernement du Québec, Faire ensemble et autrement, prendra d'ailleurs fin en 2020. De nombreux organismes et intervenants réclament d'agir rapidement pour mettre en place des mesures complémentaires aux services actuels. 

Mme David a également demandé qu'une séance de travail de la Commission de la santé et des services sociaux soit convoquée dans les plus brefs délais afin d'échanger sur cette proposition. Ce mandat d'initiative serait l'occasion d'entendre des experts sur un enjeu qui interpellent tous les parlementaires. 

« J'ai une grande sensibilité pour le sujet de la santé mentale, qu'on pourrait qualifier de mal du siècle. C'est pourquoi j'interpelle mes collègues parlementaires et espère obtenir leur appui afin que nous puissions, de façon non partisane, étudier les propositions qui émanent du milieu et ainsi contribuer à bonifier l'accès à de meilleurs soins. »

Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys et porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/13/c4620.html

Partager