Bonification de l'offre touristique du Québec - Projet de développement du port de Québec de 30 M$

QUÉBEC, le 15 août 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec est fier d'attribuer une aide financière de 15 millions de dollars à l'Administration portuaire de Québec pour l'appuyer dans la réalisation de son projet d'amélioration de ses infrastructures d'accueil de croisières internationales. Cette initiative représente des investissements de 30 millions de dollars dans la région de Québec.

Croquis du projet de 2e terminal de croisières-Port de Québec. (Groupe CNW/Cabinet de la ministre du Tourisme)

C'est ce qu'ont annoncé aujourd'hui le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Juliet Boulet, et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx.

Le projet de l'Administration portuaire de Québec consiste à construire un second terminal de croisières destiné aux opérations simultanées d'embarquement et de débarquement pour des navires de grand gabarit (de 4 000 à 5 000 passagers), y compris l'aménagement du site, des accès et des passerelles.

Citations :

« La Stratégie maritime du Québec appartient aux citoyens de nos régions, qui bénéficient du savoir-faire et du leadership nécessaires afin de faire rayonner notre industrie, dont le secteur des croisières, et cela, bien au-delà de nos frontières. Depuis son lancement, nous posons des actions concrètes en collaboration avec les partenaires pour offrir des installations de qualité aux croisiéristes. Le Port de Québec contribue fortement au développement et à la croissance de cette industrie partout au Québec. Je salue sa vision d'avenir et lui souhaite bonne chance dans la réalisation de ces travaux. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Ce projet d'envergure s'inscrit dans les priorités gouvernementales, qui sont, entre autres, de poursuivre l'amélioration des infrastructures d'accueil pour les croisières internationales. L'aménagement de ce deuxième terminal permettra de répondre aux tendances en matière d'investissements des compagnies de croisières pour de gros navires, car la demande pour des croisières est en constante progression dans le monde. Cette industrie représente un apport significatif à l'économie du Québec et génère des retombées importantes, sans oublier la présence de plus en plus marquée des croisiéristes, laquelle permet d'accroître la notoriété et la visibilité du Québec à l'étranger. »

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

« J'accueille avec enthousiasme cette annonce du gouvernement du Québec. Avec ce nouveau terminal de croisières, la croissance des croisiéristes observée au cours des dernières années au port de Québec sera plus facile à gérer. La possibilité d'accueillir davantage de gros navires signifie plus de revenus pour l'Administration portuaire de Québec et des retombées plus importantes pour la ville et la région. Cette initiative envoie également un signal positif aux acteurs influents de l'industrie des croisières internationales quant à l'intérêt du Québec pour le développement de ce secteur d'activité. Je suis donc très heureux de voir ce projet se réaliser. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« L'industrie des croisières affiche la croissance la plus marquée en tourisme international. Il importe donc de se positionner avec vigueur sur ce marché, et l'investissement annoncé aujourd'hui nous donnera les moyens de nos ambitions. Le nouveau terminal de croisières sera sans contredit un levier pour poursuivre la croissance des croisières quatre saisons à Québec, et nous sommes impatients d'en voir les retombées. »

Régis Labeaume, maire de Québec

« Québec a la chance d'avoir une communauté mobilisée pour la croissance du secteur des croisières et qui s'est donné l'objectif d'accueillir 400 000 visiteurs en 2025. Comme Québec est la seule destination qui peut accueillir la prochaine génération de navires de plus de 4 000 passagers en embarquement et en débarquement, cet investissement stratégique permettra de propulser la croissance future du Saint-Laurent. »

Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec

Faits saillants :

  • De 2010 à 2017, le nombre de visiteurs associés aux croisières internationales (croisiéristes et membres d'équipage) a plus que doublé pour l'escale de Québec, progressant de 133 546 à 270 118 (jours/passagers).
  • Des retombées considérables sont associées à la réalisation de cet important projet d'investissement. L'Administration portuaire de Québec souhaite atteindre un objectif d'achalandage de 400 000 visiteurs en 2025, lesquels généreraient alors, selon elle, 682 millions de dollars en retombées économiques totales et 5 221 emplois.
  • Durant la phase de construction, ce projet devrait avoir des retombées économiques de l'ordre de 22 millions de dollars sur le plan du produit intérieur brut et fournir de l'emploi à plus de 325 personnes.
  • Le projet du Port de Québec cadre avec les orientations du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 et celles de son plan d'action 2016-2020, de même qu'avec les priorités d'intervention de la Stratégie maritime 2015-2030.
  • L'investissement du gouvernement du Québec permettra, entre autres, de stimuler la création d'emplois, d'augmenter le nombre de visiteurs et d'accroître les dépenses touristiques dans la région.

À propos de la Stratégie maritime

La Stratégie maritime constitue un projet économique dont les retombées bénéficieront à l'ensemble du Québec. Elle vise une utilisation optimale et responsable du potentiel maritime québécois et comporte différentes mesures destinées à mettre en valeur le transport maritime, le tourisme et les ressources marines du territoire maritime. D'ici 2030, la Stratégie maritime engendrera des investissements de plusieurs milliards de dollars et entraînera la création de 30 000 emplois directs, dans toutes les régions du Québec.

Ministère du Tourisme sur les médias sociaux :
https://twitter.com/tourisme_quebec/
https://www.facebook.com/TourismeQc/
https://www.linkedin.com/company-beta/22322371
https://www.youtube.com/channel/UC3ASu9yRbDiJH6pErSzeLrw

 

Consulter le contenu original avec éléments multimédias : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/15/c2739.html

Partager