Investissements aux Îles-de-la-Madeleine - Le gouvernement du Québec annonce des aides financières totalisant près de 300 000 dollars

ÎLES-DE-LA-MADELEINE, QC, le 15 août 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec annonce l'attribution de quatre aides financières totalisant près de 300 000 dollars à des entreprises et à des organismes de la région des Îles-de-la-Madeleine.

Le député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, en a fait l'annonce, au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, en précisant que ces investissements rejoignaient les objectifs que poursuit la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde et qui consistent, notamment, à promouvoir et à valoriser les produits bioalimentaires d'ici, à appuyer l'investissement dans les entreprises et à investir dans l'innovation. L'ensemble de l'aide financière accordée participe donc à l'atteinte de ces objectifs, tout comme elle contribue au développement du secteur bioalimentaire québécois.

  • Une somme de 250 000 $ est consentie à Total Océan inc., pour la réalisation d'un projet touchant l'amélioration de la qualité. Concrètement, l'aide accordée servira à l'achat d'un distillateur moléculaire, qui permettra à l'entreprise d'obtenir une huile de phoque raffinée de qualité supérieure. L'aide financière provient du Programme d'appui financier au développement du secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales 2017-2019.
  • Une aide de 4 000 $ est consentie à l'organisme Le Bon Goût frais des Îles de la Madeleine, pour soutenir la mise en valeur des activités du Marché du Village. Cette somme sera utilisée pour faire connaître le marché public à la clientèle tant locale que touristique et elle contribuera aussi à la diversification des marchés des entreprises du secteur bioalimentaire madelinot. L'aide est accordée en vertu du Programme d'appui au développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire en région (PADAAR).
  • Une somme de 1 072 $ est versée à M. Normand Vigneau, pour la réalisation de son projet de chaulage de terres agricoles. Ces fonds sont consentis par l'intermédiaire au programme Territoires : drainage et chaulage des terres.
  • Une aide de 49 371 $ est accordée au Rassemblement des pêcheurs et des pêcheuses des côtes des Îles (RPCCI), pour la réalisation d'un projet concernant la détermination des facteurs qui influent sur l'augmentation du métabolisme du homard et sur le succès des rendements de capture en début de saison de pêche. Concrètement, ce soutien financier servira à développer un outil d'aide à la décision quant à la date d'ouverture de la pêche au homard, en vue d'optimiser les débarquements de homards de chaque saison de pêche. Cette aide provient du programme Innovamer.

Citations :

« Le gouvernement du Québec tient à soutenir le développement des activités bioalimentaires dans toutes les régions, notamment aux Îles-de-la-Madeleine qui se distinguent par leur dynamisme et leur capacité d'innover et d'entreprendre. La valorisation du territoire et de l'achat local, l'augmentation de la compétitivité des entreprises de pêche et la relance de l'industrie du phoque sont des moyens de soutenir l'économie madelinienne et la création d'emploi. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Ces investissements démontrent le dynamisme économique des Îles-de-la-Madeleine. Entre les produits agroalimentaires, les terres et les paysages agricoles, la pêche au homard et les produits du phoque, on peut constater à quel point l'industrie d'ici est riche et diversifiée. C'est une force pour notre région et ces investissements appuient le développement de nos industries, tant traditionnelles qu'innovantes. »

M. Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants :

Total Océan inc.

  • La relance de l'industrie du phoque est une action prioritaire de la Stratégie maritime du gouvernement du Québec. Un plan d'action pour la période 2016-2019 a été mis en place par les acteurs du secteur pour assurer le développement de cette industrie. Le potentiel est immense et le gouvernement du Québec soutient son essor. En 2016, une aide financière de plus de 600 000 dollars a été accordée à Total Océan pour l'implantation d'une usine de transformation du phoque aux Îles-de-la-Madeleine.
  • L'entreprise Total Océan est spécialisée dans la transformation du gras de phoque en huile riche en oméga-3.
  • Le Programme d'appui financier au développement du secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales, en vigueur jusqu'au 31 mars 2019, a pour objectif de favoriser le développement du secteur par la croissance des entreprises qui le composent. Une somme de 6,1 millions de dollars a été investie en 2017-2018 pour soutenir 34 projets de développement.

Le Bon Goût frais des Îles de la Madeleine

  • Le Bon Goût frais des Îles de la Madeleine est un organisme responsable de la concertation du secteur agroalimentaire de la région des Îles-de-la-Madeleine. Il fait également la promotion des produits bioalimentaires de l'archipel. L'organisme compte 33 membres qui sont des producteurs et des transformateurs du secteur bioalimentaire ainsi que 37 membres à l'œuvre dans le commerce du détail, la restauration et l'hébergement.
  • Le PADAAR s'adresse aux entreprises agricoles et agroalimentaires, aux regroupements d'entreprises agricoles et agroalimentaires, de même qu'aux organismes du milieu.
  • Pour l'année 2017-2018, près de 3 millions de dollars ont été attribués par l'entremise du PADAAR.

Entreprise de M. Normand Vigneau

  • L'entreprise de M. Normand Vigneau, située à l'île du Havre Aubert, est spécialisée dans la production de fourrages.
  • Le gouvernement prolonge le programme Territoires : drainage et chaulage des terres jusqu'en 2023 en y allouant une enveloppe additionnelle de 16 millions de dollars.

Rassemblement des pêcheurs et des pêcheuses des côtes des Îles (RPCCI)

  • Le RPPCI est un organisme sans but lucratif, qui a comme principal objectif la promotion des intérêts de ses membres et de la profession de pêcheur et de pêcheuse.
  • Le projet du RPPCI, d'une durée de deux ans, sera réalisé en partenariat avec des scientifiques du centre Merinov, de l'Université du Québec à Rimouski et du ministère des Pêches et Océans du Canada.
  • Le RPPCI soutient d'importants projets de recherche et d'innovation. En décembre 2017, il a effectué un investissement de 162 500 dollars pour la constitution du fonds d'innovation RPPCI-Merinov.
  • Le programme Innovamer appuie la recherche et l'innovation dans le secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales; il vise ainsi :
    • à accroître la capacité de l'industrie à utiliser le savoir à sa disposition pour concevoir ou améliorer de manière notable les techniques, les produits, les procédés ou les services;
    • à améliorer la compétitivité des entreprises de même que leur capacité à satisfaire aux exigences, à mettre à profit des possibilités commerciales ou à résoudre un problème qui est propre à ces entreprises;
    • à favoriser l'acquisition de nouvelles connaissances scientifiques ou technologiques et à concevoir des produits et des procédés génériques pour les rendre accessibles à l'ensemble des entreprises et des partenaires du secteur;
    • à stimuler le réseautage entre les agents de l'innovation et les acteurs du secteur privé, pour favoriser l'acquisition de l'information et la diffusion des connaissances;
    • à améliorer la capacité d'innovation du secteur et à appuyer le renforcement de la complémentarité des actions du Ministère et de ses partenaires en la matière.

Liens connexes :

https://www.facebook.com/mapaquebec/ 
https://twitter.com/mapaquebec 
https://www.instagram.com/mapaquebec/ 
https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l 
https://www.youtube.com/user/mapaquebec  

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/15/c1868.html

Partager