Projet d'implantation d'un nouveau lien routier entre Québec et Lévis - Les faits saillants des travaux du Bureau de projet sur le troisième lien dévoilés

QUÉBEC, le 14 août 2018 /CNW Telbec/ - Les travaux de l'étude d'opportunité réalisés dans le cadre du projet d'implantation d'un nouveau lien routier entre Québec et Lévis vont bon train.

La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, a dévoilé aujourd'hui, comme elle s'y était engagée, les grandes lignes de l'état d'avancement des travaux concernant cet important projet en compagnie de ses collègues, M. Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, et Mme Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches.

Un des points importants qui ressortent d'emblée est l'identification de cinq corridors potentiels pour l'implantation d'un nouveau lien. Quatre corridors se situent à l'est du pont Pierre-Laporte et du pont de Québec et un à l'ouest. Tout le territoire est ainsi couvert, et les faits saillants réitèrent que toutes les options de pont et de tunnel sont analysées.

À la suite de l'étude des besoins, les trois corridors les plus prometteurs seront retenus pour une analyse plus détaillée dans le cadre de l'étude des solutions. À terme, un seul corridor sera identifié afin de proposer, en 2020, la meilleure solution de troisième lien routier aux gens de la grande région métropolitaine de Québec.

Citations :

« C'est l'étude la plus complète et la plus détaillée qui n'a jamais été réalisée concernant l'implantation d'un troisième lien entre Québec et Lévis. Notre volonté est claire : nous voulons un troisième lien routier qui améliorera la fluidité aux heures de pointe dans la grande région de Québec. C'est pourquoi absolument tous les aspects sont et seront pris en considération. Ce travail exhaustif, additionné aux analyses avantages-coûts et aux autres études économiques, permettra sans contredit de mettre en place le meilleur projet coûts-bénéfices pour les populations des deux rives. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

« Tous les citoyens de la Capitale-Nationale reconnaissent la volonté de notre gouvernement de réaliser la construction du troisième lien. La construction du troisième lien s'inscrit dans notre vision globale de la mobilité pour la Capitale-nationale, puisque nous voulons améliorer la qualité de vie des citoyens de la région. La présentation des faits saillants aujourd'hui par le Bureau de projet fait la démonstration que les députés de la CAQ improvisent dans ce dossier. Lorsque nous avons la responsabilité de gérer l'argent des contribuables, nous devons prendre tous les moyens afin de choisir la meilleure solution possible pour notre région. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Je réitère ma volonté et l'importance de réaliser le projet de troisième lien entre les deux rives. L'étude du Bureau de projet permettra de retenir le meilleur corridor pour optimiser les déplacements entre Lévis et Québec. Il est important de noter que comme moi, les élus, les acteurs socioéconomiques de Chaudière-Appalaches, et en particulier de Bellechasse, ainsi que sa population ont un préjugé favorable pour sa construction à l'est. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

Faits saillants :

  • Le projet d'implantation d'un troisième lien routier a pour objectif d'optimiser les déplacements entre les deux rives à l'échelle régionale en réduisant la congestion aux heures de pointe, en optimisant le transport des marchandises et en favorisant l'utilisation du transport collectif.
  • Le mandat de réaliser les études nécessaires et d'analyser les enjeux de mobilité en vue de l'implantation d'un nouveau lien routier a été confié au Bureau de projet sur le troisième lien Québec-Lévis.
  • La mise en place du Bureau de projet a été achevée en octobre 2017.
  • Le Bureau de projet supervise l'étude en cours dont le mandat a été confié au Groupement mobilité interrives (GMI). Le mandat est divisé en six phases :
  1. Démarrage ⇒ terminé
  2. Collecte de données supplémentaires ⇒ en cours
  3. Étude des besoins ⇒ en cours
  4. Étude des solutions ⇒ à venir
  5. Étude économique ⇒ à venir
  6. Avant-projet préliminaire ⇒ à venir

Calendrier des travaux

  • Fin 2018 - Résultats de l'étude des besoins
  • Été 2020 - Résultats de l'étude des solutions
  • Fin 2020 - Approbation du dossier d'opportunité par les autorités gouvernementales
  • De 2021 à 2026 - Élaboration du dossier d'affaires (études complémentaires et    investigations, étude d'impact sur l'environnement, conception, plans et devis)
  • 2026 - Approbation du dossier d'affaires par le Conseil des ministres et début de la construction

Lien connexe :

Implantation d'un nouveau lien routier entre Québec et Lévis - Rapport des faits saillants

Page Web du projet sur le site du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, section Projets et infrastructures : www.transports.gouv.qc.ca.

Pour joindre l'équipe du bureau de projet : nouveaulienqclevis@transports.gouv.qc.ca.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/14/c6233.html

Partager