Compétitivité des abattoirs régionaux - Ottawa et Québec accordent une aide financière de 300 000 dollars à l'Abattoir Zampini inc.

QUÉBEC, le 10 août 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec annoncent l'attribution d'une aide financière pouvant atteindre 300 000 dollars à l'entreprise Abattoir Zampini inc., en vertu des volets 2 et 3 du Programme d'appui à la compétitivité des abattoirs régionaux (PACAR). Cette somme servira à financer la réalisation d'un projet d'implantation d'une nouvelle chaîne d'abattage de gros animaux, principalement des bovins de plus de 30 mois et des vaches de réforme. Le projet comprend l'aménagement de nouvelles aires de réception et d'attente des animaux, ainsi que l'acquisition de nouveaux équipements.

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et la ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, en ont fait l'annonce. Ils ont ainsi confirmé la volonté des deux gouvernements d'assurer la pérennité et le développement des filières de production animale en favorisant l'augmentation de la compétitivité des abattoirs et l'amélioration de l'offre d'abattage en fonction des besoins régionaux ou sectoriels.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d'aider l'Abattoir Zampini inc. à concrétiser son projet d'expansion, qui permettra d'accroître la capacité d'abattage des gros animaux au Québec. Grâce à cet investissement, l'entreprise créera de bons emplois pour la classe moyenne, tout en aidant le secteur agricole et agroalimentaire de la région de Lanaudière à atteindre son plein potentiel. »

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« La prospérité des entreprises du secteur bioalimentaire est une priorité pour notre gouvernement. À cet égard, la deuxième orientation de la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde consiste précisément à appuyer l'investissement dans les entreprises pour contribuer à les rendre prospères, durables et innovantes. Je souligne aussi que cet investissement s'inscrit dans la volonté ministérielle de voir les entreprises du secteur bioalimentaire réaliser des investissements de 15 milliards de dollars d'ici 2025. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Ce projet répond à un besoin régional, puisque l'offre des bovins de réforme à abattre dépasse largement les capacités d'abattage des établissements de Lanaudière et des régions limitrophes. En favorisant l'augmentation de la productivité et de la compétitivité d'Abattoir Zampini inc., le gouvernement du Québec investit dans l'économie et la prospérité de la région. C'est une excellente nouvelle pour tous les Lanaudois et Lanaudoises. »

Mme Lise Thériault, ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants

  • L'industrie de la transformation des aliments et des boissons est un pilier de l'économie québécoise. Elle compte plus de 2 400 établissements répartis dans toutes les régions du Québec.
  • En 2017, le secteur de la transformation alimentaire a effectué des livraisons de plus de 29 milliards de dollars.
  • En 2017, le secteur de la transformation procurait 69 689 emplois, ce qui le place au premier rang des secteurs manufacturiers du Québec quant à l'importance économique.
  • Environ 70 % des produits issus des activités de l'agriculture et de la pêche au Québec sont achetés par les entreprises de transformation alimentaire québécoises.
  • L'accord Canada-Québec de mise en œuvre du Partenariat canadien pour l'agriculture représente un financement provenant du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec qui totalise 293 millions de dollars répartis sur une période de 5 ans, soit de 2018 à 2023. Cet accord appuie des initiatives stratégiques qui aideront les secteurs à croître, à innover et à prospérer.
  • Le Partenariat canadien pour l'agriculture a pris le relais de Cultivons l'avenir 2 depuis le 1er avril 2018.

Liens connexes :

Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn
YouTube

Twitter : @AAC_Canada
Facebook : Agriculture Canada

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/10/c4885.html

Partager