Appel d'offres pour l'étude des besoins - Prolongement de l'autoroute Félix-Leclerc

QUÉBEC, le 12 juill. 2018 /CNW Telbec/ - La pertinence du prolongement de l'autoroute Félix-Leclerc (40) sera évaluée grâce à une étude des besoins pour laquelle un appel d'offres a été lancé aujourd'hui. Cette étude concernera plus précisément l'évaluation du bien-fondé et des impacts de l'aménagement du corridor entre la route de Fossambault à Saint-Augustin-de-Desmaures et l'autoroute Henri-IV (73) à Québec.

Le prestataire de services retenu aura donc pour mandat de mettre à jour l'étude des besoins réalisée au début des années 2000. Cette dernière concerne un éventuel projet d'aménagement du corridor acquis par le Ministère il y a plus de 30 ans. L'étude des besoins devra considérer l'ensemble des composantes du territoire à l'étude (mobilité régionale, infrastructures routières, milieu bâti, milieu naturel, etc.) et leurs interrelations.

Le mandat vise à établir le portrait de la problématique actuelle et future en vue de juger de la nécessité d'intervenir pour l'aménagement de ce corridor. Les résultats seront connus en 2019.

Citations :

« Comme nous nous étions engagés à le faire, l'étude annoncée aujourd'hui vise à mettre à jour celle qui a été effectuée au début des années 2000 sur le même sujet. Il s'agit d'une étape importante, puisqu'elle permettra d'analyser la situation actuelle en tenant compte de l'évolution de la grande région de la Capitale-Nationale. À la lumière des résultats obtenus, le Ministère évaluera si le prolongement de l'autoroute Félix-Leclerc vers l'ouest pourrait améliorer de façon significative la fluidité sur notre réseau. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

« Je suis très heureux que nous entamions les démarches pour une étude des besoins concernant le prolongement de l'autoroute Félix-Leclerc. Cela démontre notre volonté de valider les besoins en matière de mobilité dans l'ouest de la capitale. Cette étude nous permettra de faire des choix éclairés pour le futur. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, de Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants

  • Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports a acquis, il y a plus de 30 ans, plusieurs terrains formant un corridor d'emprise de près de 12 kilomètres dans le but de prolonger éventuellement l'autoroute Félix-Leclerc.
  • Une étude d'opportunité, réalisée au début des années 2000 pour l'ensemble du réseau autoroutier de l'agglomération de Québec, comprenait l'évaluation de la pertinence de prolonger l'autoroute Félix-Leclerc, de l'autoroute Henri-IV jusqu'à la route 367 (route de Fossambault). Les scénarios proposant le prolongement de cet axe routier n'avaient cependant pas été retenus à ce moment-là.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2018/12/c3644.html

Partager