Industrie de la pêche et de l'aquaculture commerciales - Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de près de 126 000 $ à trois entreprises des Îles-de-la-Madeleine

QUÉBEC, le 28 juin 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec verse une aide financière pouvant atteindre 125 950 $ à 3 entreprises des Îles-de-la-Madeleine. Le député des Îles-de-la-Madeleine et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, en a fait l'annonce au nom du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard.

Les trois projets s'inscrivent dans la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde. Ils contribueront, notamment, à l'accroissement des exportations du Québec, tout en appuyant le développement d'un secteur bioalimentaire prospère, durable, ancré sur le territoire et engagé. De plus, dans la Politique bioalimentaire, les aliments biologiques sont également identifiés comme un vecteur de croissance pour le Québec.

Projet 1 : 73 350 $ - La Moule du Large inc.

L'aide financière permettra la réalisation d'un projet d'implantation du Programme de gestion de la qualité de l'Agence canadienne d'inspection des aliments à l'usine de Havre-aux-Maisons. Cet appui financier, accordé en vertu du programme Levier, s'inscrit dans un projet global d'investissement de 534 240 $ visant le réaménagement des locaux de l'entreprise afin de satisfaire aux exigences du Règlement sur l'inspection du poisson du gouvernement fédéral. Les travaux comprendront aussi l'aménagement d'un centre d'interprétation de la mariculture.

Projet 2 : 50 000 $ - Total Océan inc.

Travaillant en collaboration avec le centre Merinov et l'entreprise Silicycle, Total Océan reçoit une aide financière de 50 000 $, en vertu du programme Innovamer, pour la réalisation de son projet intitulé « Valorisation du lard de phoque gris pour la production d'huile riche en oméga-3 : cahier des charges de première transformation ».

Projet 3 : 2 600 $ - Miel en Mer

L'entreprise de M. Jules Arseneau, Miel en Mer, obtient une somme de 2 600 $ pour la certification biologique de 104 ruches. Cette aide provient du Programme d'appui pour la conversion à l'agriculture biologique et elle permet de stimuler le développement de la production biologique et d'augmenter le nombre de produits agricoles certifiés.

Citations

« Le gouvernement du Québec mise sur la performance des entreprises de transformation alimentaire, de même que sur la visibilité et la compétitivité des produits québécois sur les marchés internationaux. Je tiens à souligner la qualité des projets qui reçoivent une aide financière de la part du Ministère. Ceux-ci permettront l'atteinte des cibles fixées dans la Politique bioalimentaire du Québec, en plus de stimuler le dynamisme de la région. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Les entreprises comme La Moule du Large, Total Océan et Miel et Mer qui misent sur l'innovation pour offrir un produit original et de qualité sont à l'image du dynamisme et de la passion qui animent l'industrie de la pêche et de l'aquaculture commerciales et l'industrie agroalimentaire des Îles-de-la-Madeleine. En accompagnant et en appuyant ces entreprises dans le développement stratégique de leur compétitivité et de leur productivité, le gouvernement du Québec contribue au développement économique du secteur bioalimentaire et à la prospérité des Îles-de-la-Madeleine. Ces aides financières permettront à ces entreprises d'accroître leur présence sur les marchés et leur expansion sera bénéfique pour l'économie madelinienne. »

M. Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants

  • La Moule du Large inc. a été fondée en 2007 par M. Christian Vigneau. L'entreprise a vu le jour à la suite d'une étude effectuée par le Centre maricole des Îles-de-la-Madeleine, dont les résultats ont démontré l'excellent potentiel de la culture des moules en haute mer. L'entreprise, qui compte une quinzaine d'employés, commercialise des moules, des huîtres et des myes. Au terme de son nouveau projet, l'entreprise s'attend à augmenter ses volumes de production, à tripler son chiffre d'affaires, à fidéliser sa clientèle et à créer six emplois supplémentaires.
  • Total Océan inc. se consacre à l'optimisation des produits marins et participe à la création d'emplois en région éloignée. L'entreprise mène ses activités de façon responsable en utilisant des ressources halieutiques abondantes et pérennes. Ses activités se concentrent sur la ressource que représente le phoque, appelé « loup-marin » aux Îles-de-la-Madeleine.
  • Le cahier des charges permettra d'optimiser la qualité de la matière première qui sera achetée et transformée par Total Océan pour produire une huile de qualité optimale aux Îles-de-la-Madeleine.
  • Total Océan prévoit s'approvisionner auprès d'une quarantaine de chasseurs madelinots et créer 16 emplois saisonniers. L'entreprise estime à 3 millions de dollars les retombées économiques de son projet dans un horizon de 3 à 5 ans.
  • Miel en Mer est une entreprise apicole certifiée biologique. L'entreprise possède plus de 150 colonies d'abeilles aux Îles-de-la-Madeleine.

Liens connexes

https://www.facebook.com/mapaquebec/
https://twitter.com/mapaquebec
https://www.instagram.com/mapaquebec/
https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l
https://www.youtube.com/user/mapaquebec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2018/28/c4209.html

Partager