Accord de libre-échange nord-américain - Le ministre Lessard invite son homologue fédéral à faire preuve de fermeté

QUÉBEC, le 7 juin 2018 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, tient à profiter de l'ouverture du Sommet du G7 pour rappeler l'importance de l'Accord de libre-échange nord-américain pour le secteur agricole québécois et réitère qu'aucun compromis ne devra se faire au détriment des producteurs agricoles du Québec.

Lundi dernier, lors d'une entrevue accordée à l'émission Meet the Press sur le réseau NBC, le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau, a mentionné que le Canada pourrait faire preuve de plus de flexibilité dans ses négociations portant sur l'ALENA.

À la suite de ces propos, M. Lessard interpelle son homologue fédéral, le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada, M. Lawrence MacAulay, afin que celui-ci maintienne la position traditionnelle défendue par le Canada depuis le début des négociations et qu'il fasse preuve de la même fermeté. M. MacAulay doit se tenir debout devant l'arrogance du président américain.

Citation

« L'ALENA joue un rôle important pour une agriculture prospère et durable. Nous devons travailler pour maintenir notre modèle agricole basé sur des fermes familiales, ainsi que sur un approvisionnement stable et des produits de qualité. Le développement de nos exportations bioalimentaires et la préservation des mécanismes de mise en marché des produits sous la gestion de l'offre sont des enjeux cruciaux qui nécessitent de maintenir un accord fort. Nous avons été clairs dès le début de ces négociations, tout comme l'ensemble de nos partenaires canadiens, et nous maintenons fermement notre position : nous défendrons la gestion de l'offre. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Lien connexe

www.international.gc.ca/alena-texte 

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2018/07/c7211.html

Share