Le Gouvernement du Québec annonce un financement de près de 1,4 M$ pour soutenir les personnes en situation d'itinérance de la région de la Capitale-Nationale

QUÉBEC, le 23 mars 2018 /CNW Telbec/ - En vue de mieux soutenir les efforts faits dans la région de la Capitale-Nationale pour combattre le phénomène de l'itinérance et aider des personnes vulnérables à se sortir de la rue, le Gouvernement de Québec investit une somme de 1 380 000 $ pour bonifier l'accès à des logements avec accompagnement, comme l'a annoncé la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois.

Ce financement provient de deux sources de financement. Une première partie, à hauteur de 1,03 M$, découle du Plan économique du Québec et se répartit sur quatre ans, de 2017 à 2021. L'autre volet, qui se déploie aussi sur quatre années, de 2019 à 2023, s'élève à 350 000 $ et provient du Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023.

Ces sommes permettront notamment d'offrir à des personnes en situation d'itinérance de l'accompagnement d'intervenants de la santé et des services sociaux pour des logements qui leur sont réservés dans le cadre du programme Supplément au loyer, et de fournir du soutien aux propriétaires des logements qui les accueillent.

Citations :

« Cet ajout de ressources financières s'inscrit dans le cadre de nos efforts pour aider des personnes vulnérables à se sortir de la rue, entre autres en leur donnant un meilleur accès à un milieu de vie plus stable et sécuritaire. Nous avons à cœur de leur donner les meilleurs outils possible pour réintégrer la collectivité et mettre fin à leur situation de rupture sociale, tout en les accompagnant dans leur cheminement vers l'autonomie. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« Le Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023 propose la mise en place d'importantes mesures visant à faire sortir plus de 100 000 personnes de la pauvreté. Pour ce faire, notre gouvernement a notamment choisi d'investir davantage pour améliorer l'accès aux logements sociaux, entre autres auprès des personnes en situation d'itinérance. »

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale

« Je suis très heureux du montant octroyé à notre région dans le cadre de ce financement supplémentaire majeur en matière de lutte contre l'itinérance. Avec de telles sommes investies dans une approche qui favorise la stabilité résidentielle, nous nous assurons de fournir à de nombreuses personnes vulnérables de la Capitale-Nationale le meilleur encadrement possible en vue de leur réintégration graduelle dans la collectivité, à leur rythme et dans le respect de leur cheminement individuel. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Faciliter l'accès à un logement est un facteur crucial de lutte contre la pauvreté, et tout particulièrement en matière d'itinérance. C'est la raison pour laquelle cette collaboration entre la Société de l'habitation du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux me semble prometteuse, notamment parce qu'elle contribuera à mettre à la disposition des personnes en situation d'itinérance une offre de logements diversifiée et structurée, bien adaptée à la réalité de chacune d'entre elles. »

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation

Faits saillants :

L'approche de stabilité résidentielle avec accompagnement consiste à offrir :

  • une aide financière servant à réduire le coût du logement;
  • un accompagnement des personnes en situation d'itinérance par des intervenants en santé et en services sociaux;
  • et un soutien aux propriétaires des logements qui accueillent ces personnes.

Le financement sera également consacré à la mise en place d'autres formules d'accompagnement adaptées aux besoins des personnes.

Rappelons que ces sommes s'inscrivent dans le cadre d'un financement global de 11 M$, réparti dans plusieurs régions du Québec, dont 7 M$ proviennent du Plan économique du Québec, et 4 M$ du Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023.

Lien connexe :

Pour plus de détails sur la répartition des montants octroyés : www.msss.gouv.qc.ca/presse

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2018/23/c2089.html

Partager