Dommages causés par la grêle au Québec - Québec et Ottawa accordent une aide de 13 millions de dollars aux agriculteurs touchés

SAINT-FÉLICIEN, QC, le 15 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada accordent une aide pouvant atteindre 13 millions de dollars aux agriculteurs qui ont dû engager des dépenses imprévues à la suite des dommages causés aux cultures par les épisodes de grêle survenus en 2017. La somme sera répartie dans les régions touchées par la grêle du printemps 2017, soit le Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Bas-Saint-Laurent, la Chaudière-Appalaches et la Montérégie. Cette aide découle de la mise en œuvre de l'Initiative Canada-Québec d'aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes exceptionnels de grêle, par l'entremise du programme Agri-relance prévu à l'accord-cadre Cultivons l'avenir 2.

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, et le député fédéral de Lac-Saint-Jean, M. Richard Hébert, au nom du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, en ont fait l'annonce en soulignant que cette mesure exceptionnelle répondait à une situation exceptionnelle. En effet, l'ampleur des dommages causés par les épisodes de grêle en 2017 dépasse largement celle des événements de même nature dans les dernières années et témoigne ainsi de la gravité de la situation. Ils ont également précisé que l'aide offerte ne remplace en rien la couverture d'assurance récolte dont peuvent se prévaloir les agriculteurs. Cette initiative vise plutôt à soutenir les entreprises agricoles qui ont engagé des dépenses exceptionnelles liées à cet événement climatique et qui ne sont pas couvertes par des programmes existants.

Citations

« Les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Bas-Saint-Laurent, de la Chaudière-Appalaches et de la Montérégie ont été durement touchées par les épisodes de grêle de l'été dernier. Lorsque je suis allé constater les dégâts sur le terrain, j'avais indiqué aux agriculteurs que je les aiderais. L'Initiative Canada-Québec d'aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes exceptionnels de grêle permettra aux entreprises de se remettre de cette catastrophe climatique qui s'est abattue sur leurs champs. »

M. Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Je suis fier que les gouvernements du Canada et du Québec mettent en œuvre une initiative conjointe qui permettra aux producteurs céréaliers et horticoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des autres régions du Québec d'assumer les coûts additionnels nécessaires pour combler les pertes engendrées par les tempêtes de grêle, ainsi que par les vents et les inondations qui les ont accompagnées, ce qui les aidera à reprendre leurs activités et à continuer de stimuler notre économie. »

M. Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean

« Au Québec, l'agriculture est un secteur important de l'économie. Sans aide financière pour faire face aux événements climatiques exceptionnels, les entreprises agricoles peuvent se retrouver en mauvaise posture. L'aide accordée permettra de couvrir les dépenses exceptionnelles, comme les coûts liés au pompage de l'eau hors des terres arables ou l'implantation d'une culture de couverture. L'aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes de grêle exceptionnels sera bénéfique pour la relance des activités de production dans les régions touchées. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants

  • En 2017, plusieurs épisodes de grêle exceptionnellement intenses ont frappé les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Montérégie, de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, détruisant parfois complètement les cultures et occasionnant des dommages aux installations agricoles.
  • Une somme totale pouvant atteindre 13 millions de dollars sera consacrée à l'Initiative Canada-Québec d'aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes exceptionnels de grêle en 2017. Cette somme est assumée conjointement par les deux gouvernements, soit à 40 % par le gouvernement du Québec et à 60% par le gouvernement du Canada.
  • Le gouvernement du Québec a mandaté La Financière agricole du Québec pour l'administration et la gestion de l'Initiative Canada-Québec d'aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes exceptionnels de grêle.
  • Cette initiative Canada-Québec ne remplace pas l'assurance récolte. Elle vise à dédommager les agriculteurs pour des dépenses exceptionnelles engendrées par la grêle et non couvertes par les assurances. De plus, il n'est pas nécessaire d'être assuré pour bénéficier de l'Initiative Canada-Québec, puisqu'il s'agit d'un programme d'aide distinct et indépendant.
  • Les modalités d'inscription au programme d'aide financière ainsi que les critères d'admissibilité sont détaillés sur le site Internet de La Financière agricole du Québec. La date limite d'inscription est le 28 février 2018.

Liens connexes

Twitter : @AAC_Canada

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2017/15/c5378.html

Share