Entreprises de transformation alimentaire québécoises - Ottawa et Québec lancent un programme d'aide financière pour augmenter leurs parts de marché au Québec

SAINT-FÉLICIEN, QC, le 15 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec s'unissent pour bonifier le soutien aux entreprises de transformation alimentaire québécoises qui désirent accroître la présence de leurs produits sur le marché intérieur.

Ainsi, le député de Lac-Saint-Jean, M. Richard Hébert, au nom du ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, annoncent l'entrée en vigueur du Programme d'accès aux marchés (PAM). Pourvue d'une enveloppe budgétaire de 1,75 million de dollars sur deux ans, cette nouvelle mesure permettra aux entreprises québécoises du secteur de la transformation alimentaire qui ont un chiffre d'affaires annuel de moins de 50 millions de dollars de réaliser des activités de commercialisation au sein des différents réseaux de distribution québécois.

Le PAM vise à améliorer l'aide déjà offerte aux entreprises de transformation alimentaire et démontre à nouveau la volonté des gouvernements du Canada et du Québec d'appuyer les entreprises dans leurs projets de développement de marchés. Il permettra aux entreprises d'ici de rivaliser avec une concurrence grandissante et favorisera leur croissance. De plus, il contribuera au rayonnement des produits bioalimentaires québécois auprès des consommateurs.

Les entreprises de transformation alimentaire québécoises se distinguent par leur savoir-faire, de même que par le caractère innovateur et la qualité de leurs produits. Autant d'atouts qui engendrent des retombées économiques dans l'ensemble des régions du Québec.

Citations

« L'investissement annoncé aujourd'hui appuiera la croissance et l'innovation dans le secteur bioalimentaire canadien. Le Programme d'accès aux marchés est un outil supplémentaire qui aidera les entreprises de transformation alimentaire québécoises à conquérir de nouveaux marchés, qui assurera leur croissance et qui créera des emplois bien rémunérés pour les agriculteurs et leur famille. »

M. Richard Hébert, député fédéral de Lac-Saint-Jean

« Le gouvernement du Québec veut renforcer la performance des entreprises de transformation alimentaire en matière de commercialisation. Ce nouveau programme leur donnera la possibilité d'accroître leur présence dans les réseaux de distribution québécois de l'hôtellerie, de la restauration, des établissements et du commerce de détail, ce qui favorisera la diversification de leurs marchés. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Faits saillants

  • Le PAM est financé conjointement par le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec, conformément à ce qui est prévu dans l'accord-cadre Cultivons l'avenir 2, en vigueur jusqu'au 31 mars 2018
  • L'industrie de la transformation des aliments et des boissons est un pilier de l'économie québécoise.
  • Elle compte plus de 2 400 établissements, répartis dans toutes les régions du Québec.
  • Environ 70 % des produits issus des activités de l'agriculture et de la pêche au Québec sont achetés par des transformateurs alimentaires québécois.
  • En 2016, le secteur de la transformation alimentaire assurait des livraisons de près de 28 milliards de dollars et procurait environ 66 000 emplois, ce qui le place au premier rang des secteurs manufacturiers du Québec quant à l'importance économique.

Liens connexes

Pour en savoir davantage sur le PAM, consultez le site Internet du Ministère au www.mapaq.gouv.qc.ca/pam.

Twitter : @AAC_Canada

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2017/15/c2522.html

Share