Première québécoise : une grande vitrine provinciale et une tournée de démonstration du potentiel des engrais verts

QUÉBEC, le 18 mai 2017 /CNW Telbec/ - L'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) sont heureux d'annoncer l'inauguration d'un réseau de seize vitrines de démonstration aménagées dans des fermes de neuf régions du Québec au cours de la saison 2016. Cette initiative découle d'un projet de démonstration de deux ans destiné à promouvoir la culture intercalaire de trèfle dans l'avoine, l'orge et le blé auprès des entreprises agricoles. Dès le mois de juillet, ces vitrines seront le théâtre de formations offertes au secteur agricole afin de se familiariser avec cette pratique, reconnue comme l'une des meilleures, de conservation des sols et de protection de la qualité de l'eau.

Sept régions visitées cet été
Après s'être rendue en Montérégie et en Gaspésie en 2016, l'équipe de démonstration visitera cette année les vitrines des régions suivantes :

  • Abitibi-Témiscamingue;
  • Bas-Saint-Laurent;
  • Chaudière-Appalaches;
  • Lanaudière;
  • Mauricie;
  • Outaouais;
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Restez à l'affut pour connaître les dates des activités ou inscrivez-vous à la liste d'envoi, à l'adresse trefle@irda.qc.ca, pour être avisés en primeur de la tenue d'une démonstration dans votre région.

« Grâce à l'utilisation des engrais verts, les producteurs peuvent remplacer une partie des engrais azotés, réduire l'utilisation d'herbicides et réintégrer les céréales dans leurs rotations de cultures de maïs et de soya. Ils amélioreront ainsi la santé et la structure de leurs sols, y stimuleront l'activité biologique, y réduiront l'érosion et protégeront les cours d'eau environnants », soutient monsieur Georges Archambault, président et chef de la direction à l'IRDA.

« Le développement du secteur agricole et l'environnement occupent une place de choix au Québec. À cet égard, des efforts particuliers sont déployés afin d'encourager l'innovation et de réduire les risques liés à l'utilisation des pesticides dans l'agriculture. Avec ce projet qui favorise le transfert des connaissances, l'IRDA, de concert avec les entreprises agricoles et le Ministère, contribue à l'atteinte des objectifs du gouvernement », affirme monsieur Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

À propos de l'IRDA

L'IRDA est une corporation de recherche à but non lucratif qui a pour mission de réaliser des activités de recherche, de développement et de transfert en agroenvironnement visant à favoriser l'innovation en agriculture, dans une perspective de développement durable. Chaque année, l'IRDA travaille sur une centaine de projets de recherche en collaboration avec de nombreux partenaires du milieu agricole et du domaine de la recherche.

À propos du MAPAQ

Le MAPAQ influence et appuie l'essor de l'industrie bioalimentaire québécoise dans une perspective de développement durable. Pour ce faire, il réalise des interventions en production, en transformation, en commercialisation et en consommation des produits agricoles, marins et alimentaires, en plus de jouer un rôle de premier plan en matière de recherche et de développement, d'enseignement et de formation.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2017/18/c6548.html

Partager