21 mars - Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale - La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse appelle à la mobilisation

MONTRÉAL, le 20 mars 2017 /CNW Telbec/ - À la veille de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse appelle le gouvernement et la société québécoise tout entière à se mobiliser pour lutter contre le racisme et la discrimination raciale.

« L'augmentation des crimes haineux et des messages racistes diffusés sur les réseaux sociaux nous rappellent que nous avons besoin d'actions concertées pour faire échec au racisme et à la discrimination », a indiqué aujourd'hui la présidente de la Commission, Me Tamara Thermitus Ad. E.

« La nature systémique de cette discrimination nécessite des mesures multiples et diversifiées, et le gouvernement du Québec ainsi que les municipalités doivent en assurer la coordination », a-t-elle précisé.

Plusieurs villes du Québec, dont Montréal, Québec, Gatineau et Saguenay sont membres de la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination créée en mars 2004 par l'UNESCO dont l'un des objectifs est de renforcer les politiques afin de contrer toutes les formes de discrimination dans le but de favoriser l'inclusion sociale.

La Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale commémore le massacre de Sharpeville survenu le 21 mars 1960, alors que les forces de l'ordre ont ouvert le feu et tué 69 personnes qui manifestaient pacifiquement contre les passeports internes imposés par les lois de l'apartheid en Afrique du Sud. En proclamant cette journée en 1966, les Nations Unies ont voulu mobiliser la communauté internationale afin qu'elle redouble ses efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale.

Le thème retenu par les Nations Unies cette année porte sur le profilage racial et l'incitation à la haine tant à l'endroit des groupes racisés que des migrants et réfugiés qui fuient les conflits armés.

C'est également aujourd'hui que s'ouvre au Québec la 18e édition de la Semaine d'actions contre le racisme (SACR), sous le thème « Notre histoire, nos luttes, notre avenir ».

Pour souligner cette semaine, la Commission diffusera dans les médias sociaux une série de capsules vidéos dans laquelle des jeunes d'une école secondaire s'expriment sur le racisme et leurs solutions pour le combattre.

De plus, la présidente de la Commission participera au forum L'égalité c'est l'affaire de tous qui aura lieu à l'UQAM les 24 et 25 mars.

Pour connaître toutes les activités de la Semaine d'actions, consultez le site http://sacr.ca/ et suivez-nous sur les médias sociaux.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l'intérêt de l'enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l'application de la Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics. 

Source :

Patricia Poirier
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 358
patricia.poirier@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2017/20/c1387.html

Partager