Écoquartier Pointe-aux-Lièvres - Québec annonce l'attribution de plus de 1,2 M$ pour la réhabilitation d'un autre terrain dans le cadre du programme ClimatSol

QUÉBEC, le 19 janv. 2017 /CNW Telbec/ - Québec attribue une aide financière de 1 236 201 $ à la Ville de Québec pour la réhabilitation du terrain situé au 31, rue du Cardinal-Maurice-Roy, dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou. Versée dans le cadre du programme ClimatSol, la somme accordée sera consacrée à des travaux de décontamination des sols. Elle représente 30 % des coûts liés au transport et à la disposition ou à la valorisation hors site des sols et des matériaux mélangés aux sols contaminés, et à 50 % des autres coûts, pour des travaux admissibles estimés à 3 155 612 $. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. François Blais, au nom du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel. Pour l'occasion, le ministre était accompagné du maire de la Ville de Québec, M. Régis Labeaume.

« À la suite de la réhabilitation de ce terrain, la Ville de Québec pourra bénéficier d'un espace qui présente un grand potentiel pour l'aménagement d'un complexe immobilier. Il aura ainsi une autre vocation, qui améliorera la qualité de vie de la population, tout en stimulant le dynamisme et l'économie de la Capitale-Nationale », a affirmé le ministre Blais.

« En retrouvant l'usage de ce terrain, la Ville de Québec pourra poursuivre son projet d'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres. Trois immeubles sont déjà en construction; l'un d'entre eux est déjà habité depuis l'été 2016. À terme, ce nouveau milieu de vie, qui offrira toute une gamme de services à distance de marche et qui favorisera la mixité sociale, transformera nos façons d'aménager et d'habiter la ville, et ce, au bénéfice de nos citoyens. Il retissera les liens entre les quartiers Saint-Roch, Saint-Sauveur et Limoilou », a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume.

Ce projet, qui entraînera des retombées économiques importantes pour la ville de Québec, prévoit le maintien et la création de surfaces de végétation. De plus, il recourra aux technologies vertes du bâtiment pour réduire de façon tangible et mesurable la consommation d'énergie.

« La réalisation de projets de décontamination et de revitalisation de friches urbaines, comme celui-ci, constitue un moyen efficace de développer nos municipalités de façon durable, tout en soutenant leur capacité à s'adapter aux conséquences des changements climatiques et à améliorer la qualité de leurs milieux de vie. Les efforts de tous les acteurs impliqués portent fruits : nous pouvons déjà en apercevoir les résultats! Grâce à nos gestes, nous pourrons rendre la ville de Québec encore plus verte et agréable à vivre », a déclaré le ministre Heurtel.

Mentionnons que les sommes accordées aujourd'hui sont versées dans le cadre du programme ClimatSol et de son volet réservé à la réalisation de projets destinés à consolider le tissu urbain sur des sites prioritaires. En 2010, le programme ClimatSol a été bonifié pour mieux répondre aux besoins de la Ville de Québec. Celle-ci dispose maintenant d'un total de 15 M$ pour mener à bien des projets de réhabilitation de terrains contaminés. Une part importante de cette somme, soit 10 M$, est spécifiquement destinée à la réalisation des projets de Pointe-aux-Lièvres et de D'Estimauville. Le projet annoncé aujourd'hui, soit la réhabilitation du terrain situé au 31, rue du Cardinal-Maurice-Roy, profitera de cette enveloppe.

« La somme de nos actions concrètes favorise la modernisation de notre économie et nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques, afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! », a conclu le ministre Heurtel.

Rappelons que le gouvernement a annoncé la création d'un nouveau programme, ClimatSol-Plus, qui viendra soutenir les municipalités dans la réhabilitation de leurs terrains contaminés en milieu urbain. ClimatSol-Plus est à l'image du programme ClimatSol, lancé en 2007, qui, à ce jour, a permis d'appuyer environ 260 projets, avec des investissements de 1,6 milliard de dollars. Le nouveau programme sera financé en partie par le Fonds vert, un outil d'écofiscalité instauré en 2006 pour appuyer la réalisation de mesures favorisant un développement durable.

 

 

SOURCES :

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement
durable, de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Frédéric Fournier

Conseiller en communication

Direction régionale de la
Capitale-Nationale et de
la Chaudière-Appalaches

Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte

contre les changements climatiques

Tél. : 418 386-8000, poste 230


Simon Laboissonnière

Attaché de presse

Cabinet du ministre de l'Emploi et de la
Solidarité sociale et ministre responsable de la
région de la Capitale-Nationale

Tél. : 418 643-4810


Paul-Christian Nolin

Attaché de presse

Cabinet du maire de Québec

Tél. : 418 641-6434

 

 

Partager