Pour une industrie acéricole forte et compétitive - Le ministre Pierre Paradis dévoile le rapport Gagné sur l'industrie acéricole québécoise

QUÉBEC, le 11 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Paradis, dévoile le rapport Gagné qui porte sur les enjeux de la filière acéricole québécoise et sur les améliorations à apporter à son fonctionnement.

Rappelons que le 15 mai dernier, inquiet quant à l'avenir de l'industrie acéricole québécoise qui continue de voir son rôle de leader mondial s'affaiblir d'année en année, le ministre mandatait M. Florent Gagné pour effectuer une étude exhaustive de la situation et formuler des recommandations.

« Je tiens à remercier M. Gagné pour son professionnalisme ainsi que pour la rigueur de son travail. Aujourd'hui, je rends ce document accessible afin qu'il puisse engendrer des changements positifs dans le secteur acéricole québécois », a déclaré d'entrée de jeu le ministre.

Le rapport Gagné comporte 21 recommandations pour la croissance, l'harmonie et le progrès de cette industrie. Ces dernières s'adressent notamment au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec, à La Financière agricole du Québec et à la Fédération des producteurs acéricoles du Québec.

« Le système actuel a produit de grandes choses, mais pour poursuivre son évolution, il doit s'ajuster aux changements que commande un monde qui est lui-même en évolution rapide », a déclaré M. Gagné.

« Il est important de préciser que le Québec est encore, et de loin, le leader mondial de la production de sirop d'érable. Cependant, on aurait tort de croire que cette situation est immuable et qu'on peut impunément fermer les yeux sur ce qui se passe ailleurs. Nous avons perdu 10 % de parts de marché mondial dans les 10 dernières années et, si rien ne change, c'est un autre 10 % qui sera perdu d'ici 2025. Les propositions avancées par M. Gagné sont très intéressantes et contribueront à renverser cette tendance. Mon intention est que le Québec conserve fièrement sa position de leader mondial de l'or blond, et ce, non seulement en termes de volume, mais aussi et surtout en termes de qualité », a conclu M. Pierre Paradis.

Les personnes intéressées sont invitées à consulter le rapport sur le site Internet www.mapaq.gouv.qc.ca/rapportgagne.

 

Partager