Récupération, recyclage et valorisation du verre : le statu quo n'est plus une option

MONTRÉAL, le 2 déc. 2015 /CNW Telbec/ - En marge de la conférence de presse de la Coopérative de solidarité Les Valoristes qui s'est tenue ce matin, RECYC-QUÉBEC rend publics les résultats de son plus récent sondage sur le verre de la collecte sélective.

Ainsi, les données compilées par RECYC-QUÉBEC relatives à la quantité de verre acheminée aux centres de tri québécois en mars 2015 révèlent que:

  • 25 % du verre mixte était réacheminé vers des recycleurs;
  • 67 % du verre se retrouvait pour utilisation dans les lieux d'enfouissement technique (LET);
  • 8 % du verre restait entreposé par les centres de tri dans l'attente d'une opportunité vers un recycleur ou pour utilisation en LET

« La proportion du verre mixte issu de la collecte sélective qui est acheminé vers des recycleurs à la sortie des centres de tri est insuffisante, et ce, malgré les avancées technologiques qui permettent de mieux traiter la matière qui y est expédiée. La complémentarité entre le système de collecte sélective et celui de la consigne demeure à ce jour la solution la plus viable afin d'augmenter la quantité de verre récupérée, de diminuer la quantité de verre qui termine à l'enfouissement et de réduire notre consommation de matières premières. Cette complémentarité permettra de recycler plus de matières de qualité, d'accroître nos efforts de réduction des gaz à effet de serre et de lutter plus efficacement contre les changements climatiques » a souligné Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC.

Rappelons qu'au cours des 15 dernières années, le gouvernement du Québec a investi plus de 34 millions de dollars afin de trouver des solutions durables pour améliorer et moderniser le système de collecte sélective, tandis que le système de consigne n'a pas été révisé depuis plus de 30 ans. Dans la foulée de l'annonce du 30 novembre dernier concernant le soutien du projet de recherche de l'École de technologie supérieure (ÉTS), qui pourrait permettre une forme de valorisation du verre mixte issu de la collecte sélective grâce à son incorporation dans les enrobés bitumineux, RECYC-QUÉBEC souligne l'importance de travailler avec l'ensemble des partenaires impliqués dans la récupération, le recyclage et la valorisation du verre afin d'améliorer le bilan du Québec dans sa gestion des matières résiduelles.

« Les citoyens comprennent que l'effort de recyclage doit être maintenu et augmenté, tout particulièrement pour le verre. RECYC-QUÉBEC continuera d'être un partenaire de l'innovation et de soutenir des projets qui permettront au Québec de se démarquer et d'assumer un leadership dans la récupération, le recyclage et la valorisation du verre. Il est toujours possible de renverser la vapeur et de continuer, ensemble, à agir autrement au bénéfice des Québécois » a conclu M. Michaud.

RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

 

Partager