Cas confirmés de rougeole dans la région - La Direction de santé publique surveille la situation

JOLIETTE, QC, le 11 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Les résultats de test de laboratoire qui étaient attendus depuis quelques jours confirment que les cas suspects sont bien des cas de rougeole. Jusqu'à présent, dix cas de rougeole (fièvre élevée, toux, conjonctivite et éruption cutanée) ont été rapportés à la Direction de santé publique (DSP) de l'Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière.

Cas confirmés - situation suivie de près

Il est important de rappeler que les dix cas ne sont pas vaccinés contre la rougeole, qu'ils sont tous liés et qu'ils résident dans la région de Lanaudière.

La Direction de santé publique confirme également que selon l'enquête épidémiologique, le premier cas a contracté le virus, lors d'une visite dans un parc en Californie, où d'autres cas ont été recensés.

Contacts rejoints

Les personnes ayant été en contact avec les cas ont été rejointes. Aucun endroit public ou établissement scolaire n'est concerné.

« Les mesures de protection et de contrôle recommandées ont été mises en place dès le premier cas. La DSP suit de près la situation. Nous avons avisé les cliniciens de la région de nous déclarer tout cas suspect de rougeole rapidement » tient à souligner la docteure Joane Désilets, médecin-conseil à la Direction de santé publique.

La vaccination, la meilleure protection

Même si la rougeole est une maladie contagieuse, les personnes qui ont été vaccinées sont protégées. Le vaccin contre la rougeole est inclus au calendrier vaccinal du Québec. Il est administré à l'âge de 12 mois et 18 mois. « Le vaccin contre la rougeole est très efficace et constitue le meilleur moyen de protection contre la maladie et ses complications », précise Dre Désilets. Pour les personnes qui ne sont pas certaines d'avoir reçu une vaccination adéquate, il est recommandé de vérifier son carnet de vaccination. Elles peuvent valider avec leur médecin de famille ou auprès du CLSC de leur territoire. À noter que les personnes nées avant 1970 sont considérées protégées contre la rougeole.

 

Partager