La ministre Kathleen Weil présente le plan d'immigration pour 2015

QUÉBEC, le 30 oct. 2014 /CNW Telbec/ - La ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil, a déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale le plan qui détermine les volumes et la composition de l'immigration pour le Québec en 2015.

« Ce plan marque la fin de la planification pluriannuelle pour la période 2012-2015 et il est conforme aux orientations retenues à la suite de la consultation publique menée dans le cadre de cette planification. La population avait alors fortement appuyé une sélection de personnes jeunes, qualifiées, dont les compétences répondent aux besoins du marché du travail, qui connaissent le français et qui proviennent des quatre coins du monde, un ensemble de caractéristiques qui favorisent une intégration plus rapide sur le marché du travail et dans la société en général », a déclaré la ministre.

Rappelons qu'une des orientations retenues pour la période 2012-2015 visait à faire progresser à 50 % la proportion de travailleurs qualifiés formés dans des domaines qui répondent à des besoins exprimés sur le marché du travail. Cet objectif a été largement dépassé puisqu'en 2013, par exemple, leur proportion a atteint 60,1 %.

Les objectifs pour 2015

Conformément aux orientations 2012-2015, le Québec devrait accueillir l'an prochain entre 48 500 et 51 500 personnes immigrantes, soit un nombre légèrement inférieur à celui planifié pour 2014 (entre 49 500 et 52 500). Le mouvement d'immigration pour 2015 devrait donc se traduire ainsi :

 

  • La part des immigrants admis qui ont été sélectionnés par le Québec sera de l'ordre de 70 % du total des admissions (la même proportion que celle prévue en 2014);
  • La part de l'immigration économique représentera 65 % de l'ensemble des immigrants (la même proportion que celle ciblée pour 2014);
  • La proportion des immigrants déclarant connaître le français au moment de leur admission se situera à environ 55 % du volume global (une proportion conforme à l'orientation établie à plus de 50 %).

 

Dans la catégorie de l'immigration économique - la composante la plus volumineuse de l'immigration sélectionnée par le Québec -, les admissions prévues sont de l'ordre de 31 500 à 33 500 personnes, une fourchette comparable à celle planifiée pour 2014. Le nombre de travailleurs qualifiés se situerait entre 25 500 et 27 000 et celui des autres immigrants de ce volet, entre 800 et 1 000. Le volume d'admissions dans la catégorie des gens d'affaires pourrait s'établir entre 5 200 et 5 500, soit un volume supérieur aux résultats des dernières années.

Dans la catégorie du regroupement familial, les admissions seraient de l'ordre de 11 800 à 12 200 personnes, un volume légèrement inférieur à celui planifié pour 2014. Le nombre de personnes réfugiées et en situation semblable se situerait entre 4 700 et 5 300 personnes et inclurait entre 2 100 et 2 500 réfugiés sélectionnés à l'étranger.

« Le Québec est une société en évolution et l'immigration doit refléter ces changements. Nous travaillons avec ardeur sur la scène internationale pour attirer chez nous les meilleurs talents et nous devrons bientôt déterminer les choix futurs pour le Québec en matière d'immigration. La population sera consultée sur les orientations de la prochaine planification pluriannuelle. Cet exercice démocratique très important est déterminant pour l'ensemble de la société et pour notre avenir », a conclu la ministre Kathleen Weil.

Les documents explicatifs sont disponibles à l'adresse suivante : www.midi.gouv.qc.ca/planimmigration.

 

Partager