Première mission à l'étranger pour la ministre Nadine Girault - Les priorités gouvernementales mises de l'avant à Paris et à Bruxelles

BRUXELLES, le 13 déc. 2018 /CNW/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, terminait aujourd'hui sa première mission à l'étranger à Paris et à Bruxelles. Au cours de cette mission, la ministre a réitéré la volonté du Québec de renforcer ses liens politiques et institutionnels avec la France, la Belgique, ses entités fédérées et les institutions européennes. Plus particulièrement, elle a fait valoir les grandes priorités de l'action gouvernementale, notamment l'économie et la jeunesse.

À Paris, la ministre a rappelé l'importance de la relation directe et privilégiée entre la France et le Québec lors de ses entretiens politiques, notamment avec le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Elle s'est aussi entretenue avec le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, puis avec son secrétaire d'État, Gabriel Attal. En matière de Francophonie, Mme Girault a aussi eu l'occasion de s'entretenir avec le ministre Jean-Baptiste Lemoyne. Ces rencontres lui ont permis de déterminer des pistes de travail relativement aux priorités du Québec et de rappeler que la préservation de la langue française et de la culture que la France et le Québec partagent demeurera une priorité forte. Ce séjour a aussi permis à la ministre de rencontrer le Cercle des dirigeants d'entreprises franco-québécois, le président de la Commission économique de l'Assemblée nationale, Laurent Lescure, et de participer à la 64e séance du conseil d'administration des Offices franco-québécois pour la jeunesse.

Du côté de Bruxelles, Mme Girault a eu l'occasion de s'entretenir avec les ministres-présidents de la Flandre, Geert Bourgeois, de la Communauté française de Belgique, Rudy Demotte, et de la Wallonie, Willy Borsus. Elle a également participé à l'ouverture du bureau à Bruxelles de FilSpec, une entreprise textile sherbrookoise en pleine expansion sur le marché international, et à une rencontre avec d'importants investisseurs du Benelux au Québec. Ces activités lui ont permis de voir comment le Québec et son réseau de représentations à l'étranger peuvent contribuer à l'accroissement des échanges commerciaux avec leurs partenaires, une des priorités réitérées par le premier ministre François Legault dans son discours d'ouverture à l'Assemblée nationale.

Mme Girault et le ministre de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et des Affaires bruxelloises de la Flandre, Sven Gatz, ont également signé une déclaration commune portant sur la collaboration dans le domaine de la culture et des communications entre le Québec et la Flandre, une coopération qui profitera notamment au domaine du spectacle jeune public.

Enfin, la nouvelle ministre des Relations internationales et de la Francophonie a insisté sur l'importance de développer davantage les échanges commerciaux du Québec avec la France et la Belgique, en misant sur la promotion de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne.

Citation :

« Cette première mission se conclut sur une excellente note. Je suis enchantée du dynamisme de la relation directe et privilégiée que le Québec entretient avec la France, une relation qui sera aussi renforcée sur le plan économique. Je suis aussi très satisfaite des relations que nous entretenons avec la Belgique, ses entités fédérées et les institutions européennes. Je me réjouis d'ailleurs des occasions d'affaires en croissance entre les entreprises du Québec et de la Belgique à la suite de l'entrée en vigueur provisoire de l'Accord économique et commercial global. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

Parmi les personnes avec lesquelles la ministre des Relations internationales et de la Francophonie s'est entretenue au cours de cette mission, notons également :

Paris :

  • les députés membres du Groupe d'amitié France-Québec à l'Assemblée nationale présidé par le député Sébastien Nadot;
  • le sous-directeur général pour la communication et l'information de l'UNESCO, Moez Chakchouk;
  • le directeur général de TV5 Monde, Yves Bigot;
  • les entreprises membres du Cercle des dirigeants d'entreprises franco‑québécois.

Bruxelles :

  • le ministre des Finances, du Budget, des Relations extérieures et de la Coopération au développement de la Région Bruxelles-Capitale, Guy Vanhengel;
  • la secrétaire d'État au Commerce extérieur, à la Lutte contre l'incendie et à l'Aide médicale d'urgence de la Région Bruxelles-Capitale, Cécile Jodogne;
  • le gouverneur de la province de Namur, Denis Mathen;
  • le directeur général du commerce pour la Commission européenne, Jean‑Luc Demarty;
  • le secrétaire général adjoint du Service européen pour l'Action extérieure, Jean‑Christophe Belliard;
  • l'ambassadeur du Canada auprès de la Belgique et du Luxembourg, Olivier Nicoloff.

La ministre a également participé à la 64e séance du conseil d'administration de l'Office franco-québécois pour la jeunesse à titre de coprésidente (www.mrif.gouv.qc.ca/fr/salle-de-presse/communiques/18488).

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 31 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

- Facebook : https://www.facebook.com/MRIQuebec/
- Twitter : https://twitter.com/MRIF_Quebec
- LinkedIn : http://bit.ly/1lSqqTn

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/13/c3119.html

Partager