Modifications au Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles : retombées positives à prévoir pour les producteurs

LÉVIS, QC, le 4 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, M. Laurent Lessard, annonce d'importantes modifications dans le cadre du Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) administré par La Financière agricole du Québec (FADQ). Ces changements viennent modifier certaines orientations gouvernementales adoptées en 2009 et font suite aux recommandations formulées par le conseil d'administration de la FADQ.

Prélevés liés aux activités de recherches et de promotion intégrés au calcul du revenu stabilisé
La FADQ pourra modifier le programme ASRA pour prendre en compte, dans le calcul du revenu stabilisé, le montant des prélevés versés aux plans conjoints à des fins de recherche et de promotion des produits couverts, et ce, à compter de l'année 2019. Cette mesure aura pour impact de bonifier la couverture d'assurance et d'encourager les producteurs à poursuivre leurs investissements dans la recherche puisque celle-ci contribue à améliorer le prix du marché ou à réduire les coûts de production.

Abrogation de la modulation du partage de la prime et instauration d'une franchise 
De plus, dans le but de répondre aux attentes de simplification et d'équité recherchées dans l'administration du programme ASRA, la FADQ pourra abroger le mécanisme de modulation du partage de la prime pour les entreprises de grande taille et le remplacer par une franchise qui pourrait s'appliquer, selon le secteur de production concerné, et ce, à compter de l'année 2019.

Après diverses analyses, il a été retenu qu'une franchise applicable sur les compensations répondrait adéquatement à la situation particulière des entreprises de grande taille. Cette solution tiendrait compte, le cas échéant, des écarts observés de coût de production en faveur des grandes entreprises. Actuellement, seul le secteur porcin est concerné et les autres secteurs couverts par l'ASRA feront l'objet d'éventuelles analyses.

Citations
« Les programmes de gestion des risques sont mis en place pour soutenir le secteur agricole et pour répondre aux besoins de nos producteurs. Nous souhaitons donc maintenir ce secteur afin qu'il puisse se démarquer sur les marchés. Ainsi, les programmes sont ajustés selon l'évolution de l'environnement technique et économique. Les changements apportés à l'ASRA permettront d'assurer la sécurité financière et la pérennité de nos entreprises agricoles afin de contribuer à leur compétitivité et leur performance. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

«  La Financière agricole favorise le développement des entreprises agricoles et de ce fait, elle met en place des programmes répondant aux besoins exprimés par les entrepreneurs agricoles. Nous sommes heureux que ces changements importants aient été entendus et adoptés par le gouvernement. Ce sont les producteurs qui en tireront les plus grands bénéfices. »

M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

Faits saillants

La Financière agricole du Québec

  • Offre des produits et des services de qualité en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu
  • Favorise le développement et la stabilité de plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières québécoises
  • Place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Participe activement à l'essor économique du Québec et de ses régions : avec des valeurs assurées qui s'élèvent à 3,6 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 5 milliards de dollars

Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles

  • Programme de type collectif qui protège contre la fluctuation des prix et des coûts de production
  • Paiements versés lorsque le prix de vente moyen d'un produit est inférieur au revenu stabilisé ajusté, lequel est basé sur le coût moyen de production des entreprises spécialisées
  • Programme financé aux deux tiers par La Financière agricole et au tiers par les adhérents
  • Productions couvertes : agneaux, bouvillons et bovins d'abattage, céréales (avoine, blé, orge) et canola, pommes, porcelets, porcs, veaux d'embouche, veaux de grain

Lien connexe 

 

Pour information :


Christine Harvey

Attachée de presse

Cabinet du ministre de l'Agriculture, des

Pêcheries et de l'Alimentation

418 380-2525

christine.harvey@mapaq.gouv.qc.ca

Cynthia Byrne

Conseillère en communication et relations

publiques

La Financière agricole du Québec

418 834-6866, poste 6569

cynthia.byrne@fadq.qc.ca

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2018/04/c4786.html

Partager