Investissement dans l'infrastructure de l'Université de Montréal pour favoriser la recherche et l'innovation

Le financement de 12,69 millions de dollars permettra l'amélioration des espaces de recherche du Centre intégré des maladies infectieuses animales

SAINT-HYACINTHE, QC, le 25 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Jean-Claude Poissant, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, et la députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard, au nom de la ministre de l'Enseignement supérieur du Québec, Hélène David, ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'un important investissement visant à assurer aux jeunes Québécois une éducation postsecondaire de qualité qui leur permettra de réaliser leurs ambitions.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec investissent 11,11 millions de dollars dans un projet de l'Université de Montréal à la Faculté de médecine vétérinaire à Saint-Hyacinthe. Ces fonds permettront à l'établissement d'enseignement postsecondaire de dispenser la formation requise pour que ses étudiants puissent occuper les emplois bien rémunérés actuels et futurs de la classe moyenne.

Les fonds fédéraux sont octroyés par l'entremise du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, qui vise à permettre aux campus canadiens d'améliorer et de moderniser leurs installations de recherche et d'en rehausser la viabilité environnementale.

La contribution du gouvernement du Québec s'inscrit dans le Plan québécois des infrastructures, qui prévoit des investissements dans tous les secteurs d'activité économique, notamment l'enseignement supérieur.

La Faculté de médecine vétérinaire à Saint-Hyacinthe de l'Université de Montréal utilisera ces fonds afin de permettre la réhabilitation d'espaces de bureaux vacants et de laboratoires désaffectés pour regrouper des espaces de recherche sous l'égide du Centre intégré des maladies infectieuses animales (CIMIA). Grâce à ces investissements, l'établissement pourra mieux soutenir la communauté scientifique, les recherches et la formation dans le secteur de la production animale et de la sécurité alimentaire.  

Au total, 12,69 millions de dollars sera investi dans ce projet :

  • Le gouvernement du Canada fournira 4,78 millions de dollars;
  • Le gouvernement du Québec fournira 6,33 millions de dollars;
  • L'Université de Montréal et d'autres partenaires fourniront 1,58 million de dollars.

Au total, près de 1,1 milliard de dollars sera investi dans les universités et collèges du Québec par le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, les établissements d'enseignement supérieur et des donateurs ou des organismes privés.

Grâce à ces investissements au Québec, les étudiants, les professeurs et les chercheurs auront accès à des installations ultramodernes pour effectuer des travaux de recherche parmi les plus avancés au pays. Ils disposeront de locaux bien adaptés à leurs besoins d'apprentissage continu et de perfectionnement. Ils travailleront en étroite collaboration avec leurs partenaires afin de traduire leurs découvertes en produits et en services concrets. Ce faisant, ils se prépareront à occuper des emplois bien rémunérés à valeur ajoutée et à créer ceux de demain. Leurs travaux et leurs découvertes favoriseront l'émergence de la nouvelle génération d'innovateurs.

Citations

« Cet investissement historique du gouvernement du Canada est un jalon de plus pour concrétiser la vision du gouvernement qui est de faire du Canada un pôle mondial de l'innovation. Nous voulons faire du pays un chef de file en ce qui a trait à la transformation des idées en solutions, des sciences en technologies, des compétences en emplois pour la classe moyenne, et des jeunes entreprises en succès internationaux. »
-- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

« Je suis heureux d'annoncer ce projet qui permettra à nos concitoyens d'accéder à des emplois de qualité dans les années à venir. Il maintiendra le statut de Saint-Hyacinthe en tant que région clé en formation et en recherche dans le champ de la médecine vétérinaire. Nous pourrons aussi compter sur une main-d'œuvre qualifiée pour assurer les soins des animaux dans le secteur agroalimentaire, ce qui nous contribuera à soutenir la croissance de ce secteur. »
-- Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Jean-Claude Poissant

« Investir temps et argent pour la réussite de nos étudiants, c'est ce que notre gouvernement continuera à faire. Notre volonté est claire : mettre tout en œuvre afin de permettre à nos étudiants et à nos professeurs de réaliser les plus grandes choses. Des sommes importantes comme celles annoncées aujourd'hui sont consacrées pour assurer le développement de nos établissements d'enseignement supérieur, contribuant ainsi à ce que les générations futures disposent d'infrastructures de pointe. »
-- La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David

« Avec ces investissements, nous soutenons le renouvellement des infrastructures de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, encourageant ainsi l'établissement à poursuivre sa mission de formation et de recherche. Il va sans dire qu'il s'agit d'une excellente nouvelle pour toute la région de la Montérégie. »
-- La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Lucie Charlebois

« L'investissement annoncé aujourd'hui rendra les établissements d'enseignement de la région des lieux de formation et d'apprentissage encore plus stimulants, plus attrayants et mieux adaptés aux besoins des élèves et du personnel. En renouvelant leurs infrastructures, nous les encourageons également à poursuivre leur excellent travail. Il va sans dire qu'il s'agit d'une excellente nouvelle pour l'Université, mais également pour toute la région! »
-- La députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard

« Les investissements consentis aujourd'hui permettent à la seule faculté de médecine vétérinaire du Québec de poursuivre sa mission de recherche et de formation dans le secteur de la production animale et de la sécurité alimentaire. Ce projet est d'autant plus important qu'il soutient non seulement la communauté scientifique de notre faculté, mais également de nombreux partenaires du secteur public et privé. Notre faculté joue un rôle de premier plan dans la Technopole agroalimentaire du Québec, et la mise à niveau du Centre intégré des maladies infectieuses animales permettra de renforcer ce leadership, au bénéfice de l'ensemble des citoyens. »
-- Le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton

Les faits en bref

  • Le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, et le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, ont annoncé en décembre 2016 que le gouvernement fédéral fournirait plus de 385 millions de dollars pour l'infrastructure de recherche des établissements d'enseignement au Québec.
  • Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, ont également annoncé que le gouvernement du Québec investirait plus de 345 millions de dollars dans l'infrastructure de recherche des établissements d'enseignement postsecondaire au Québec.
  • L'Université de Montréal a obtenu un financement fédéral de 4,78 millions de dollars au titre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, ainsi qu'une contribution de 6,33 millions de dollars du gouvernement du Québec par l'entremise du Plan québécois des infrastructures.
  • Les investissements ciblés et à court terme faits dans le cadre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires stimuleront l'activité économique au pays et permettront aux universités et aux collèges de former des travailleurs hautement qualifiés, d'être des incubateurs de découvertes, et de collaborer à des projets innovateurs qui aideront les entreprises canadiennes à demeurer concurrentielles et à prendre de l'expansion sur les marchés internationaux.
  • Le Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires appuie les objectifs du gouvernement du Canada dans le dossier des changements climatiques en favorisant des projets d'infrastructure verte et durable.
  • Le Plan pour l'innovation et les compétences du Canada vise à nous assurer que le pays est concurrentiel sur le plan de la recherche, de la commercialisation de nouveaux produits et services, de l'accélération de la croissance commerciale et de la capacité d'aider les entrepreneurs à passer avec brio de la phase du démarrage au succès international.

Liens connexes

Suivez le ministre Bains sur Twitter : @MinistreISDE
Suivez la ministre David sur Twitter : @David_Hlne

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2017/25/c7408.html

Share