Accueil de réfugiés parrainés - Suspension temporaire de la réception de nouvelles demandes de parrainage

MONTRÉAL, le 9 janv. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite de l'opération d'accueil des personnes réfugiées syriennes et des nombreuses demandes de parrainage reçues au cours de l'année 2016, la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil, annonce la suspension temporaire, à compter du 27 janvier 2017, de la réception de toute nouvelle demande de parrainage collectif. Le Ministère continuera donc de recevoir les demandes de parrainage jusqu'au 26 janvier inclusivement. Présentement, l'inventaire de demandes de parrainage acceptées par le Québec et en cours de traitement au gouvernement fédéral est d'un peu plus de 10 000. Ces demandes proviennent de personnes réfugiées de toutes origines, dont plus de 7 500 d'origine syrienne.

« En concordance avec l'annonce faite par le gouvernement fédéral, nous suspendons temporairement la réception de nouvelles demandes de parrainage afin de réduire l'inventaire des demandes en attente. Toutes les demandes que nous avons reçues en date du 26 janvier 2017 seront traitées. Nous continuerons à respecter notre engagement humanitaire en accueillant des personnes réfugiées de toutes origines, et ce, conformément au plan d'immigration du Québec pour 2017 et à notre capacité d'accueil », a déclaré la ministre Kathleen Weil.

Le 21 décembre dernier, le gouvernement fédéral a mis en place des mesures visant à limiter le nombre de demandes de parrainage collectif afin de diminuer l'inventaire de demandes en attente.

Le Plan d'immigration du Québec pour l'année 2017, déposé à l'Assemblée nationale par la ministre le 27 octobre dernier, prévoit une admission de l'ordre de 4 050 à 4 400 personnes réfugiées parrainées. En s'appuyant sur ces cibles, on estime qu'une demande de parrainage reçue aujourd'hui ne pourrait conduire à l'admission d'une personne réfugiée sur le territoire avant 2019.

« Nous avons reçu beaucoup de demandes de parrainage dans le cadre de l'opération d'accueil des personnes réfugiées syriennes, et les organismes de parrainage sont conscients que les délais de traitement sont dus à l'inventaire important qui s'est accumulé au cours de la dernière année. Par ailleurs, nous poursuivrons notre étroite collaboration avec ces organismes afin d'accompagner les personnes réfugiées déjà arrivées dans leur francisation et leur participation à la société québécoise », a conclu la ministre Kathleen Weil.

Rappelons que l'opération d'accueil des personnes réfugiées syriennes a généré un vaste mouvement de solidarité dans la société québécoise. Au 31 décembre 2016, le Québec a accueilli 7 431 réfugiés syriens, dépassant légèrement l'objectif fixé de 7 300 pour 2015-2016. Des organismes n'ayant jamais parrainé auparavant ont même décidé de contribuer à ce mouvement. Au total, plus de 80 organismes ont présenté des demandes d'engagement dans le cadre du parrainage collectif, soit environ trois fois plus que dans les années précédentes. La part des parrainages effectués par les groupes de 2 à 5 personnes a aussi connu une augmentation, entre 5 % et 10 % par rapport aux années antérieures.

Les modalités de réception de nouvelles demandes de parrainage sont disponibles sur le site Web du Ministère.

 

Share